La marque espagnole surfe sur le succès de l'Ateca et de la nouvelle Leon, en attendant l'Ibiza.

SEAT a le vent en poupe. La marque espagnole depuis quelques mois rencontre un succès grandissant notamment sur les marchés européens. Une croissance qui se chiffre à 14% sur le premier trimestre de l'année 2017, tout simplement le meilleur résultat en chiffre d'affaires depuis 2001. Ainsi, ce sont 117'300 voitures qui ont été vendues, soit 14'400 de plus, tandis que SEAT a livré 53'200 voitures en mars, ce qui correspond à une progression de 14,4% par rapport à mars 2016. Le meilleur mois pour la firme espagnole depuis mars 2000.

Stratégie Seat
Seat Ateca testing in extreme conditions
2017 SEAT Ibiza

Des ventes qui augmentent en raison de la très bonne santé de la marque sur les ses cinq principaux marchés. L'Espagne demeure le marché le plus fort avec 24'700 véhicules vendus (+16,6%), suivi de l'Allemagne (20'600, +10,1%) et du Royaume-Uni (16'800 +25,2%). La France (6400, +12,3%) et l'Italie (5300, +17,9%) sont également en pleine progression. Notons également que d'autres marché importants pour la marque comme le Mexique (6800, +11,0%) et la Turquie (4 900, +10,4%) ont également progressé.

Lire aussi:

"Nous avons clôturé le premier trimestre avec des chiffres encore meilleurs que nos estimations initiales", explique Wayne Griffiths, vice-président de la marque. "Nous sommes l'une des marques les plus dynamiques en Europe et nous sommes très satisfaits des résultats globaux ainsi que du fait que la croissance progresse de façon assez uniforme sur nos marchés grâce à notre nouvelle offensive modèle. Le restylage de la Leon a stimulé les ventes et la nouvelle Ibiza contribuera positivement à ces résultats à partir de juin."

Les ventes de SEAT devraient encore prendre un sérieux envol d'ici juin, l'Ibiza nouvelle génération arrivant sur le marché, tout comme un nouveau SUV compact, d'ici la fin de l'année.

Lire aussi:

Faites partie de quelque chose de grand