C'est l'année ou jamais pour la marque nippone qui montre d'ores et déjà s'être donné les moyens de ses ambitions.

Que l'on connaisse ou non l'Endurance, l'image de Toyota que l'on a en tête, en course automobile, c'est cette voiture qui s'arrête sur la ligne d'arrivée, lors des 24 Heures du Mans 2016, à un tour du drapeau à damier, alors qu'elle était première. Un échec face auquel Toyota a décidé de répondre par la force : en engageant trois voitures, en poussant le développement au maximum et en visant le titre mondial en Endurance et la victoire aux 24 Heures du Mans.

Pour ce faire, après de très bons essais à Monza, Toyota se devait de bien figurer à Silverstone, ce dimanche, pour la manche d'ouverture du championnat. Que ce soit lors des essais, en course ou en qualifications, les deux prototypes japonais ont montré de très belles performances. Certes, Porsche, le rival en LMP1, était présent avec un ensemble de carrosserie préparé pour le Mans, donc présentant beaucoup moins d'appuis, mais les Toyota ont été plus rapides de trois à quatre secondes que l'année dernière. Bluffant !

WEC - Silverstone 2017
WEC - Silverstone 2017
WEC - Silverstone 2017

En course, ce fut plus compliqué. Si c'est bien une Toyota qui s'impose, la #8, celle de Davidson-Buemi-Nakajima (trois anciens pilotes F1), ce ne fut pas simple pour l'équipe japonaise, qui rencontrait des problèmes mécaniques, comme une rupture de barre anti-roulis, puis un accident sur la #7. Porsche, plus régulier, en profitait pour prendre la tête. Au final, Toyota revenait devant, mais la firme allemande a bien montré que, stratégiquement, il faudrait compter sur elle tout au long de la saison. Spa, début mai, viendra donner des indications plus précises avant Le Mans.

Chauds débuts 

Côté LMP2, le plateau, exclusivement composé de châssis ORECA, a offert un spectacle remarquable. Ainsi, l'Alpine, la Vaillante, ou les voitures de l'écurie TDS. Au final, c'est l'équipe de Jackie Chan qui s'impose, devant la Vaillante de Senna-Prost-Canal et la voiture du TDS de Perrodo-Collard-Vaxiviere. Les six premières voitures de la catégorie se tenant tout de même en un tour. La suite de la saison s'annonce donc particulièrement serrée.

Wec - Silverstone 2017
WEC - Silverstone 2017
Wec - Silverstone 2017

Côté GTE, ce fut aussi la belle bataille entre Ford, Porsche et Ferrari. Un temps dans la bagarre, les Aston Martin terminaient cependant un peu en retrait. Au final, Derani-Tincknell-Priaulx s'imposaient sur la Ford GT, juste devant la Ferrari de Calado-Pier Guidi et la Porsche de Lietz-Makowiecki.

Ferrari qui brille également en GTE Am, puisque c'est la 488 du Clearwater Racing qui s'impose en dépassant, dans le dernier tour, l'Aston Martin de Dalla Lana-Lamy-Lauda, deuxième du championnat l'an dernier !

 6 Heures de Silverstone - Classement final

Cla Pilotes Équipe Catégorie Tours
1 united_kingdom Anthony Davidson 
japan Kazuki Nakajima 
switzerland Sébastien Buemi 
Toyota Gazoo Racing LMP1 197
2 germany Timo Bernhard 
new_zealand Brendon Hartley 
new_zealand Earl Bamber 
Porsche LMP Team LMP1 197
3 germany André Lotterer 
switzerland Neel Jani 
united_kingdom Nick Tandy 
Porsche LMP Team LMP1 197
4 united_kingdom Oliver Jarvis 
china Ho-Pin Tung 
france Thomas Laurent 
Jackie Chan DC Racing LMP2 184
5 brazil Bruno Senna 
france Julien Canal 
france Nicolas Prost 
Vaillante Rebellion LMP2 184
6 france François Perrodo 
france Emmanuel Collard 
france Matthieu Vaxiviere 
TDS Racing LMP2 184
7 france Nicolas Lapierre 
united_states Gustavo Menezes 
united_kingdom Matt Rao 
Signatech Alpine Matmut LMP2 183
8 russia Roman Rusinov 
france Pierre Thiriet 
united_kingdom Alex Lynn 
G-Drive Racing LMP2 183
9 france Jean-Éric Vergne 
switzerland Jonathan Hirschi 
thailand Tor Graves 
CEFC Manor TRS Racing LMP2 183
10 russia Vitaly Petrov 
switzerland Simon Trummer 
mexico Roberto Gonzalez 
CEFC Manor TRS Racing LMP2 182
11 china David Cheng 
france Tristan Gommendy 
united_kingdom Alex Brundle 
Jackie Chan DC Racing LMP2 182
12 brazil Nelson Piquet Jr. 
denmark David Heinemeier Hansson
switzerland Mathias Beche 
Vaillante Rebellion LMP2 172
13 brazil Pipo Derani 
united_kingdom Harry Tincknell 
united_kingdom Andy Priaulx 
Ford Chip Ganassi Team UK LMGTE PRO 171
14 united_kingdom James Calado 
italy Alessandro Pier Guidi 
AF Corse LMGTE PRO 171
15 austria Richard Lietz 
france Frederic Makowiecki 
Porsche GT Team LMGTE PRO 171
16 germany Stefan Mücke 
france Olivier Pla 
united_states Billy Johnson 
Ford Chip Ganassi Team UK LMGTE PRO 171
17 united_kingdom Sam Bird 
italy Davide Rigon 
AF Corse LMGTE PRO 170
18 denmark Marco Sørensen 
denmark Nicki Thiim 
new_zealand Richie Stanaway 
Aston Martin Racing LMGTE PRO 170
19 united_kingdom Darren Turner 
united_kingdom Jonathan Adam 
brazil Daniel Serra 
Aston Martin Racing LMGTE PRO 168
20 ireland Matt Griffin 
singapore Mok Weng Sun 
japan Keita Sawa 
Clearwater Racing LMGTE AM 166
21 portugal Pedro Lamy 
canada Paul Dalla Lana 
austria Mathias Lauda 
Aston Martin Racing LMGTE AM 166
22 germany Christian Ried 
italy Matteo Cairoli 
germany Marvin Dienst 
Dempsey-Proton Racing LMGTE AM 166
23 japan Kamui Kobayashi 
united_kingdom Mike Conway 
argentina Jose Maria Lopez 
Toyota Gazoo Racing LMP1 159
24 united_kingdom Michael Wainwright 
united_kingdom Ben Barker 
Nick Foster 
Gulf Racing LMGTE AM 143
25 italy Francesco Castellacci 
spain Miguel Molina 
switzerland Thomas Flohr 
Spirit of Race LMGTE AM 165
26 united_kingdom Oliver Webb 
austria Dominik Kraihamer 
united_kingdom James Rossiter 
ByKolles Racing Team LMP1 155
27 denmark Michael Christensen 
france Kévin Estre 
Porsche GT Team LMGTE PRO 95

Lire aussi:

WEC - Silverstone 2017