Massif et pas vraiment original.

Nio poursuit son offensive et dévoile à l'occasion du salon de Shanghai, l'ES8, qui préfigure son premier modèle de série. Le constructeur chinois n'a pas été très prolixe et ne dit pas un mot des performances de ce SUV. Seule certitude, il sera 100 % électrique.

Sur le plan esthétique, on retrouve des lignes de facture assez classique, avec une silhouette massive agrémentée d'arêtes au niveau des passages de roues. La proue reprend la signature de la marque, à savoir un motif en X autour de la calandre et des projecteurs. La poupe est très conventionnelle et ne fera pas date dans l'histoire du design.

Nio ES8
Nio ES8

À l'intérieur, la planche de bord est moderne, avec une instrumentation numérique et un bel écran central, probablement tactile. L'imposante console centrale fait très "SUV" tandis que les aérateurs courant sur toute la largeur donnent un certain cachet à l'ES8.

Nio ES8

Long de 4,98 mètres, ce SUV est capable d'accueillir sept passagers. Ces dimensions massives seront sans doute appréciées en Chine, seul pays où l'ES8 sera commercialisé. Sur le plan technique, Nio promet une architecture en aluminium qui devrait de fait limiter le poids de ce mastodonte. La puissance sera transmise aux quatre roues.

Selon le constructeur, l'ES8 sera lancé dès la fin de l'année, les premières livraisons étant attendues pour le début de l'année 2018. Nio a également profité du salon de Shanghai pour ouvrir les précommandes de l'EP9. Cette supercar 100% électrique dévoilée en novembre 2016 sera ainsi vendue 1,48 million de dollars, soit environ 1,38 million d'euros.

Lire aussi :

Nio ES8