1340 chevaux pour 600 kg : la vision de la F1 du futur par Renault.

 

La marque au losange a dévoilé, dans le cadre du Shanghai Motorshow, une vision de ce que pourrait être la Formule 1 dans une dizaine d'années.

Le concept R.S.2027, doté d'un cockpit fermé afin d'optimiser la sécurité du pilote, dispose d'une puissance de 1'340 chevaux pour un poids de 600 kg : un ratio poids/puissance encore jamais vu en sport automobile !

Renault R.S. 2027 Vision concept

Lire aussi:

Renault table ainsi sur une monoplace aux quatre roues motrices, propulsée par un petit moteur à combustion interne, boosté par un système de batterie cinq fois plus puissant que celui utilisé à l'heure actuelle en Formule 1. La monoplace dispose également de LED qui soulignent sa silhouette au niveau notamment de l'imposant aileron avant, mais aussi d'un ensemble d'éléments aérodynamiques amovibles, notamment l'aileron arrière pouvant se déployer et se rétracter en fonction de la vitesse.

Renault R.S. 2027 Vision concept
Renault R.S. 2027 Vision concept

Le pilote au centre de son sport

Au-delà de l'aspect technologique de ce concept, Renault veut permettre au conducteur de demeurer au centre de son sport, et imagine un cockpit transparent, mais également un casque transparent, de manière à ne rien rater des faits et gestes du pilote.

Renault imagine également l'évolution sportive de la Formule 1 lors de la prochaine décennie, et évoque ainsi un accès plus large aux données télémétriques pour les fans, mais également l'introduction d'un fan-boost, un système déjà utilisé en Formule E, et qui permet aux pilotes les plus populaires (d'après les votes des internautes) de bénéficier d'un gain de puissance supplémentaire à certains moments de la course.

Renault R.S. 2027 Vision concept

Autre axe de réflexion : le format même des courses de F1, qui pourrait ainsi abandonner l'unique course du dimanche pour des meetings présentant deux épreuves : une course longue de 250 km et une autre, plus courte, qui pourrait être baptisée "Final Sprint". Une autre course pourrait également se tenir le vendredi soir, de nuit, pour permettre aux pilotes débutants et aux pilotes de réserve d'en découdre.

En 2027, Renault fêtera les cinquante ans de sa première apparition en Formule 1, en 1977, avec la RS01 et son moteur V6 turbo de 1,5 litres : le premier moteur turbocompressé de l'histoire de la discipline reine.