Le constructeur chinois veut prendre le temps d'installer ses infrastructures.

Jeune marque chinoise, Lynk&Co fut créée officiellement l'année dernière avant des débuts en fanfares à Berlin afin de présenter aux yeux de l'Europe entière sa première création : le SUV 01. Marque intégrante du Groupe Geely, le même groupe automobile qui possède Volvo, Lynk&Co devait faire son arrivée sur le Vieux Continent dès l'année prochaine. Cependant, d'après les propos d'Alain Visser, responsable du marketing de la marque, relayés par nos confrère d'Automotive News, son implantation en Europe devrait se faire un an plus tard, en 2019.

Lynk & Co 01
Lynk & Co 01

Devons-nous nous attendre à un destin européen comme son homologue chinois Qoros ? Pas vraiment. En tout cas les bases semblent plus solides. Pour rappel, Qoros, marque chinoise également, devait elle aussi s'implanter en Europe. Mais après de nombreuses difficultés, la marque a définitivement abandonnée tout projet européen pour le moment. Lynk&Co pourra s'appuyer en Europe sur son cousin suédois Volvo, non pas sur son réseau de distribution, mais sur ses technologies puisque le SUV 01 partagera la plateforme et les motorisations du futur Volvo XC40.

Lire aussi :

C'est justement à cause de son réseau de distribution que la marque chinoise souhaite prendre son temps. Étonnant n'est-ce pas pour une voiture qui est censée être vendue sur internet et être livrée directement chez ses clients ? Il faut tout de même préciser que Lynk&Co développera un réseau de "concessionnaires" classiques pour exposer ses voitures. Le constructeur souhaite ouvrir en Europe 500 points de vente, tous implantés au sein de centres commerciaux, ainsi que des showrooms éphémères ouverts pendant une durée limitée.

Source : Automotive News

Faites partie de quelque chose de grand