Des SUV chinois aux accents italiens.

Hybrid Kinetic, voilà un nom encore inconnu dans l'univers automobile. Ce nouveau constructeur nous vient de Chine et il souhaite lui aussi investir le segment des voitures vertes. Pour ce faire, il s'est associé à Pininfarina, cette union ayant déjà donné naissance à la berline H600, présentée à Genève. Aujourd'hui, les deux compères sino-italiens récidivent donc et dévoilent à l'occasion d'un salon de Shanghai deux nouveautés.

Pininfarina K550 Concept
Pininfarina K750 Concept

Pour faire original, Hybrid Kinetic a donc opté pour deux SUV : le K550, capable d'accueillir cinq personnes d'une part, et de l'autre le K750, qui peut loger sept passagers. Sur le plan esthétique, la filiation avec la H600 est indéniable, avec notamment une calandre béante dotée à ses extrémités de fins projecteurs. La silhouette est de facture assez classique et évite les effets de style inutiles. Quant à l'habitacle, on retrouve une avalanche d'écrans en tout genre et une profusion de matériaux nobles.

Sur le plan technique, les choses sont assez floues puisque le constructeur ne communique aucune performance chiffrée. Nous savons simplement que ces concepts sont équipés de moteurs électriques, ces derniers étant alimentés par un système de micro-turbine. Ce dispositif, que l'on retrouve par ailleurs sur la Techrules Ren (une supercar elle aussi chinoise), serait gage d'une autonomie remarquable, Hybrid Kinetic promettant ici 1000 km.

Lire aussi :

À l'image de nombreux acteurs fraîchement débarqués, Hybrid Kinectic espère commercialiser un modèle de série sans trop tarder, et toujours avec l'aide de Pininfarina. Toutefois, le jeune constructeur devrait se contenter des marchés chinois et américain pour commencer.

Faites partie de quelque chose de grand