Direction St-Athan pour la pendaison de crémaillère !

Aston Martin entame sa révolution. La marque britannique, qui a délaissé il y a une dizaine d'années ses installations historiques de Newport-Pagnell, est désormais bien installée à Gaydon. Seulement, Aston Martin a d'autres ambitions à plus ou moins court terme.

Certes, la marque a souffert de la crise et de sa séparation avec Ford, en 2007, mais voici qu'elle reprend désormais des couleurs, et depuis plusieurs années, prépare son retour sur le secteur des GT premium. Pour preuve, Aston Martin prépare un SUV, le DBX, et surtout, a entamé le renouvellement de sa gamme, avec l'arrivée de la DB11, tandis que la Valkyrie, hypercar développée en collaboration avec Red Bull, devrait permettre à la marque d'entrer dans le secteur des ultra-sportives. Et pourquoi pas lancer une nouvelle gamme de produits.

Lire aussi:

Néanmoins pour cette opération reconquête, Aston Martin se devait de renouveler ses outils industriels. Un long travail de fond qui s'illustre par l'installation de la marque dans sa nouvelle usine de St-Athan, dans le Pays-de-Galles, qui recevra ainsi les lignes de la DB11 et de la future DBX. C'est la "pendaison de crémaillère" de cette future usine que la marque annonce dans cette vidéo, où l'on retrouve les modèles emblématiques d'Aston Martin, allant de l'Ulster à la Lola Aston Martin du Mans en 2009, en passant par les fantastiques V8, DB5 et même DB7 Vantage.

Autre bonne nouvelle également, Aston Martin annonce vouloir sortir une nouvelle voiture tous les neuf mois d'ici 2020… On attend d'ores et déjà la remplaçante de la V8, produite depuis 14 ans déjà !

Lire aussi: