Et de deux pour Neuville, qui semble s'être débarrassé de son chat noir !

La victoire lui semblait promise, mais le verdict a été différent. Leader depuis le début du rallye, Elfyn Evans n'a pas pu escalader cette première marche du podium, qui pourtant, lui tendait les bras. Dans l'ultime spéciale de ce Rallye d'Argentine, le pilote Ford s'est fait passer par Thierry Neuville, le pilote Hyundai.

Le Belge a en effet été le plus rapide dans cette "Power Stage" et s'est offert la victoire finale. Sa seconde consécutive cette saison, et qui démontre que le pilote Hyundai semble avoir vaincu la malchance qui l'a privée de deux autres victoires en début de saison, cassant son auto au Monte Carlo, puis en Suède, alors qu'il était en tête.

Lire aussi:

"C'était le pire moment de ma vie !", a commenté en riant Neuville, après l'arrivée, racontant comme il a surveillé l'évolution de ses chronos ainsi que ceux d'Evans, après son passage dans cette Power Stage. Au final, c'est bien lui qui termine en tête, juste devant Evans, pour sept dixièmes, et Ott Tanak, un autre pilote Ford, qui assure le podium.

2017 - Rallye d'Argentine WRC
2017 - Rallye d'Argentine WRC
2017 - Rallye d'Argentine WRC

Après un rallye difficile, Sébastien Ogier termine donc quatrième devant Jari-Matti Latvala. Un Sébastien Ogier qui s'est battu avec sa voiture tout au long de ce rallye, ne trouvant jamais un comportement qui lui convenait. Son ancien équipier chez Volkswagen, Latvala, a aussi été malchanceux. Lui qui avait occupé la deuxième place durant la première étape a connu un problème de surchauffe puis une crevaison dans l'après-midi de vendredi. Juho Hänninen, son équipier termine septième.

La débacle des chevrons 

Hayden Paddon, vainqueur en 2016, s'est lui offert une place entre les deux pilotes Toyota. Il a perdu beaucoup de temps dans la journée de vendredi, après un tonneau, et a également parcouru la Power Stage en deux roues motrices et sans direction assistée.

Ce rallye a été catastrophique pour Citroën, dont les deux voitures ont abandonné vendredi. Kris Meeke a effectué une seconde série de tonneaux en deux jours le lendemain. Reparti à son tour en Rally 2 ce dimanche, Craig Breen sauve quelques petits points pour l'équipe française. Seul prétendant au titre WRC2 présent en Argentine, Pontus Tidemand a dominé la catégorie en ne laissant passer qu'un meilleur temps en spéciale, et a ainsi empoché de gros points.

Au championnat du monde, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia restent en tête avec 102 points tandis que Jari-Matti Latvala est deuxième avec 86 points, et Thierry Neuville, troisième avec 82 points.

Classement final du Rallye d'Argentine

 

Pilote

Copilote

Voiture Cat.

Écart &

intervalle

1

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

Hyundai
RC1  3h38'10"6 
2

 Elfyn Evans

 Daniel Barritt

Ford M-Sport

RC1 

0"7

0"7

 Ott Tänak

 Martin Järveoja

Ford M-Sport 
RC1 

29"9

29"2

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

Ford M-Sport
RC1 

1'24"7

54"8

 Jari-Matti Latvala

 Mikka Anttila

Toyota 
RC1 

1'48"1

23"4

 Hayden Paddon

 John Kennard

Hyundai
RC1 

7'42"7

5'54"6 

 Juho Hänninen

 Kaj Lindström

Toyota
RC1 

11'16"9

3'34"2 
8

 Dani Sordo

 Marc Marti

Hyundai 
RC1 

14'44"1

3'27"2 

 Mads Østberg

 Ola Fløene

Ford

RC1 

15'11"3

27"2 

10 

 Pontus Tidemand

 Jonas Andersson

Skoda 

RC2 

17'32"1

2'20"8 

 
Source: Motorsport.com

2017 - Rallye d'Argentine WRC