Les ventes ont reculé de 6%.

Avec 171'879 voitures vendues, le marché automobile tricolore accuse en avril 2017 un repli de 6%. Cela dit, les choses ne sont pas si négatives à y regarder de plus près. En effet, à jours ouvrés équivalents, le marché progresse en réalité de 3,9% (21 jours ouvrés en avril 2016 contre seulement 19 en avril 2017). De plus, le bilan de l'année 2017 reste pour l'heure favorable, avec une hausse de 2% lors des quatre premiers mois. Précisons qu'ici, le nombre de jours ouvrés n'a pas bougé d'une année à l'autre. 

Lire aussi :

Dans le détails, notez que les constructeurs tricolores reculent tous : le groupe Renault perd 8,3% tandis que PSA lâche 5,3%. L'une des chutes les plus spectaculaires est encore à mettre au crédit de DS, avec un terrible -42,3% au cours de ce mois d'avril.

Du côté des constructeurs étrangers, la tendance est globalement à la baisse (-8,5% pour le groupe VW, -6,4% pour Ford, -10,8% pour le groupe BMW, -7% pour Volvo, -5,2% pour le groupe Nissan ou encore -7,3% pour Daimler). Il faut toutefois noter la performance de Fiat Chrylser Automobiles, qui progresse de 4,8% grâce aux excellents scores d'Alfa Romeo (+55,4%). Dans une moindre mesure, le groupe Toyota tire lui aussi son épingle du jeu avec un petit +0,5%.

Pour finir, sachez que les voitures essence dépassent à nouveau les diesels (48,27% contre 48,09%). Sur les quatre premiers mois de l'année 2017, le diesel conserve un tout petit avantage (47,56% contre 47,49%). 

Source : CCFA

Lire aussi :

 

Faites partie de quelque chose de grand