Les services de voitures autonomes n’ont plus rien de futuristes !

Si vous pensiez devoir attendre encore quelques années avant de voir des voitures autonomes sur la route, vous vous mettez le doigt dans l’œil ! Certes, cette première expérience se passe de l’autre côté de l’Atlantique, à Phoenix, mais toujours est-il que Google, via sa filiale Waymo, s’apprête à lancer, pour de vrai, un service de voitures autonomes à grande échelle.

C’est ainsi que les habitants du sud de Phoenix, dans l’Arizona, pourront faire appel à des Chrysler Pacifica autonomes afin de se déplacer dans leur ville. Un service qui, dans un premier temps, sera gratuit afin d’encourager son utilisation, et ce que cela soit pour faire des courses, aller chercher les enfants à l’école, sortir au restaurant ou encore se rendre à l’aéroport. Cent Pacifica autonomes sillonnent d’ores et déjà sur les routes de Phoenix mais 500 exemplaires supplémentaires sont en voie d’arriver dans cette grande ville de l’ouest des États-Unis.

Lire aussi : Voici la nouvelle Google Car

Google a baptisé cette opération Early Rider Program. Elle doit permettre à sa filiale Waymo d’éprouver sa technologie sur une zone suffisamment étendue et avec une palette de trajets la plus large possible, le tout avec des usagers lambda. Ces derniers seront invités, en fin de parcours, à faire part de leurs impressions et à émettre leurs remarques éventuelles.

Google a bien entendu poser une série de restrictions à l’utilisation de ses véhicules. Il n’est en effet pas possible de sortir d’un certain périmètre tandis qu’un ingénieur de Waymo sera toujours présent à bord, assis derrière le volant, afin de pallier toute difficulté, qu’il s’agisse d’un bug informatique ou d’un souci mécanique.