Le gouvernement sud-coréen a autorisé l'utilisation de ces voitures sur routes ouvertes.

Les constructeurs automobiles ne sont plus les seuls à vouloir s'accaparer le futur marché de la voiture autonome. Les entreprises spécialisées dans le domaine du high-tech entendent bien jouer des coudes avec les géants de l'automobile pour proposer le plus rapidement possible des prototypes de voitures autonomes. Samsung reçoit d'ailleurs aujourd'hui un nouvel appui, celui du gouvernement sud-coréen qui vient tout juste d'autoriser l'entreprise à tester ses voitures sur routes ouvertes.

Le ministère des transports coréen assure donc autoriser l'utilisation de ces autos, sans chauffeur, qui seront uniquement gérées par des caméras et des capteurs qui se chargeront de fournir les informations nécessaires afin de permettre à la voiture d'évoluer dans un environnement ouvert. Bien entendu, une présence humaine sera toujours là afin de vérifier si tout fonctionne pour le mieux. Pour le moment, nous ne savons pas quel type de voiture Samsung va utiliser pour essayer ses nouvelles technologies, mais les premières rumeurs indiquent que ce sont des Hyundai qui se prêteront au jeu.

Lire aussi :

Comme Apple, Samsung espère bien évidemment se faire une place de choix dans l'univers de la conduite autonome. En revanche, pour le moment, Samsung n'envisage pas de sortir de voiture "maison", l'entreprise coréenne souhaite proposer diverses solutions pour équiper les voitures autonomes développées par les constructeurs eux-mêmes.

Faites partie de quelque chose de grand