Les ventes progressent, les résultats nets aussi.

Ferrari commence l'année sur les chapeaux de roue. En effet, le constructeur de Maranello a vendu 2003 voitures au cours du premier trimestre 2017, soit une hausse de 6,4% par rapport à la même période en 2016. Cette jolie performance repose sur le score des modèles V12 (GTC4Lusso, LaFerrari Aperta, F12tdf), qui progressent de 50% malgré le léger tassement d'une F12berlinetta déjà âgée de six ans. En revanche, la famille des V8 accuse elle une petite perte de 3%.

La plupart des ventes ont été réalisées en Europe et au Moyen-Orient (région EMEA), avec 1034 immatriculations (+8.8%). Notez que le constructeur italien améliore également ses scores en Amérique (+4,2%), en Chine (+3,2%) et dans le reste du monde (c'est-à-dire le Japon, l'Australie, l'Indonésie, Singapour et la Corée du Sud, avec un gain global de 4%). Conséquence logique de ce succès, le résultat net gagne 5% et même 20,4% à taux de change constants), à 821 millions d'euros. 

Au regard de ce début d'année indéniablement positif, il ne serait pas surprenant de voir Ferrari signer une nouvelle performance remarquable en 2017. L'arrivée de la 812 Superfast, présentée à l'occasion du salon de Genève, devrait d'ailleurs accompagner ce mouvement de croissance.

Pour rappel, la firme de Maranello a déjà brillé en 2016, avec 8014 voitures écoulées, ce qui représentait une hausse de 4,4% par rapport à 2015.

Lire aussi :

Faites partie de quelque chose de grand