Le nombre d'accidents corporels augmente également.

Avec 287 décès, la mortalité sur les routes de France a augmenté de 18,1% en avril dernier (par rapport au mois d'avril 2016). En conséquence, la Sécurité Routière demande aux automobilistes de redoubler d'attention, notamment avec l'arrivée des beaux jours, qui se traduit souvent par une multiplication des trajets de loisir.

Toutes les données du mois d'avril sont mauvaises. Ainsi, le nombre d'accidents corporels a bondi de 18,5% (5'045). La tendance est également à la hausse du côté du nombre total de personnes tuées ou blessées (6767, soit une hausse de 22%). Enfin, les 2483 individus hospitalisés en avril 2017 représentent une hausse de 29,2%. Pour la Sécurité Routière, les mauvais résultats du mois d'avril reposent en partie sur la météo clémente, qui a incité les Français à prendre les routes. L'agence signale également que les deux-roues ont payé un lourd tribut.

Les chiffres sont un peu moins négatifs si l'on prend en compte les résultats des 12 derniers mois. Sur cette période, la mortalité est en effet restée à peu près stable (avec un décès de plus à déplorer). Toutefois, le nombre d'accidents corporels augmente de 2,5%, tandis que celui des personnes blessées hospitalisées gagne 4,6%. Pour rappel, la mortalité routière avait déjà augmenté de 4,3% en mars 2017. 

Lire aussi :

Faites partie de quelque chose de grand