Pour le moment, ça a l'air compromis.

Celle qui vient tout juste d'être produite à un million d'exemplaires pas plus tard que le 11 mai dernier, n'a pas encore succombé à l'électrification de son groupe motopropulseur. Pourtant ce n'est pas faute d'avoir essayé puisque Porsche avait initialement programmé sa première 911 hybride pour l'année prochaine, en 2018, avant de repousser le projet à l'horizon 2020. Mais visiblement celui-ci a encore pris du plomb dans l'aile, et pire encore aujourd'hui comme l'annoncent nos confrères de Car and Driver, puisque le projet semble être au point mort, voire même totalement abandonné.

Comme l'affirmait August Achleitner, responsable de la gamme 718 et 911, l'encombrement des batteries était le principal problème sur ce type d'auto. Celles-ci auraient obligatoirement nécessité l'abandon des deux places arrière. Outre ce détail qui peut paraître quasi anecdotique, Porsche précise que le poids des batteries est un sérieux problème. En effet, une Porsche 911 aujourd'hui pèse aux alentours de 1600 kilos en fonction de sa configuration, et l'ajout de batteries lui ferait gagner encore quelques centaines de kilos supplémentaires.

Lire aussi :

Bien évidemment une Porsche 911 dépassant les 1800 voire les 1900 kilos pourrait ne plus être considérée comme sportive, et ça, la marque allemande se le refuse. Une 911 doit et devra rester une sportive avant tout. Dans tous les cas Porsche devra se pencher sur de nouvelles technologies, surtout par les temps qui courent et les normes environnementales de plus en plus drastiques. Si le projet d'hybridation est aujourd'hui au point mort, nul doute que Porsche travaille sur une alternative pour compenser.

Source : Car and Driver