Le constructeur soutient financièrement une jeune pouce ambitieuse.

Au Japon, quelques ingénieurs se sont fixés un objectif ambitieux : allumer la flamme Olympique des JO de Tokyo 2020 avec une voiture volante. Pour ce faire, ils ont crée le projet Cartivator en 2012, lequel a déjà permis d'avancer sensiblement sur le sujet. Désormais, la jeune pouce pourra compter sur le soutien financier de Toyota, qui vient d'injecter 375 millions de dollars dans le projet. Cette somme provient de dons de quinze compagnies Toyota, parmi lesquelles se trouve le constructeur lui-même.

Les lignes de cette voiture volante baptisée SkyDrive seront dévoilées en juillet. Dotée de trois roues, elle affichera des dimensions plutôt compactes, avec une longueur de 2,9 m et une largeur d'1,3 m. Cartivator a déjà annoncé ses ambitions en matière de performances : il vise une vitesse de pointe de 100 km/h dans les airs (à une altitude maximale de dix mètres) et de 150 km/h sur terre. Le test d'un prototype télécommandé est prévu d'ici fin 2018. Le point d'orgue sera donc la cérémonie d'ouverture des JO de Tokyo, en juillet 2020.

Lire aussi :

La voiture volante revient régulièrement sur le devant de la scène, et ce depuis des années déjà. Récemment, le slovaque AeroMobil a présenté à Monaco un nouveau véhicule volant, tandis qu'Airbus œuvre également dans ce domaine. Tout cela reste bien évidemment embryonnaire et le meilleur est sans doute à venir !

Lire aussi :

 

Abonnez-vous à la newsletter