Le Circuit des Amériques au Texas a fait résonner les V12 des Anglaises !

En quelques années, les circuits dessinés par Hermann Tilke, l'architecte de la Formule 1, se sont multipliés. Les circuits d'Istanbul, Hockenheim en version revisité, ou encore Shanghai ou Bakou sont tous signés de la main de l'Allemand de 62 ans. Certains avec plus de réussite que d'autres. C'est le cas du Circuit des Amériques, au Texas, près d'Austin. Brillant par son dessin original, il l'est également par l'écrin qu'il représente, avec ses tons bleus, blancs et rouges sur les bords de piste.

Aston Martin Vulcan at COTA
Aston Martin Vulcan at COTA

Aussi, il n'est pas étonnant que le circuit soit régulièrement visité par les constructeurs, en plus des compétitions officielles, comme la Formule 1, le WEC ou le MotoGP. Dernièrement, c'est Aston Martin qui s'est rendu sur le circuit texan avec ses Vulcan. Un écrin spectaculaire pour des voitures non moins extraordinaires.

Lire aussi:

Il faut dire que la Vulcan est une voiture unique, concurrente directe de ce que la FXX K est à Ferrari. L'hypercar anglaise n'est pas homologuée pour la route et se rapproche plus d'un engin taillé pour les circuits. Il faut dire que cette auto, produite à seulement 24 exemplaires, vendue à un prix de 2,46 millions d’euros environ, reçoit l'énorme V12 Aston Martin de 7,0 litres de cylindrée et proposant pas moins de 800 chevaux. Le tout ne pesant au total que 1350 kg, la voiture offre des performances radicales. 

Aston Martin Vulcan at COTA

Le kit aérodynamique permet également d'obtenir un appui similaire à celui d'une GT3. Il faut dire que la voiture reçoit un énorme aileron, un diffuseur impressionnant, ainsi qu'un splitter avant proéminent. L'ensemble de ses éléments est d'ailleurs réglable. Ainsi, à vitesse maximum, l'Aston Martin Vulcan offre pas moins de 1362 kg d'appuis.

Une voiture qui se montre ainsi à l'aise dans les courbes rapides du Circuit des Amériques, tout en montrant un très bon niveau dans les lignes droites du circuit. Ce n'est pas la première fois que la Vulcan s'attaque à un circuit de renommée mondiale. En 2016, elle avait affronté le circuit de la Sarthe, le fameux tracé des 24 Heures du Mans !

Faites partie de quelque chose de grand