Après Cityscoot, Bosch entre dans la danse.

L'offre de scooters électriques en libre-service va considérablement se développer à Paris. En effet, la jeune pouce tricolore Cityscoot, jusqu'à présent seule sur le marché, va devoir composer avec l'arrivée d'un nouvel acteur : le groupe allemand Bosch GmbH. Ce dernier vient d'annoncer le déploiement d'une flotte de 600 scooters électriques à Paris dès cet été. Ce service sera mis en place via la filiale COUP du groupe. 

La première demi-heure sera facturée quatre euros. Passé ce seuil, il faudra ajouter un euro supplémentaire toutes les dix minutes. À titre de comparaison, le service proposé par le concurrent Cityscoot débute à 20 centimes d'euros par minute.

Aucun abonnement n'est réclamé. Pour réserver son deux-roues, il faut se rendre sur l'application dédiée. Une fois le voyage terminé, "il suffit de garer son scooter dans la zone d’intervention des équipes COUP, qui viennent recharger les batteries" (dixit Bosch). Dans les faits, cela signifie qu'il n'est pas nécessaire de chercher une borne de recharge. 

Fournis par l'entreprise taïwanaise Gogoro, les véhicules mis à disposition peuvent rouler à 45 km/h. En réalité, COUP n'est en pas vraiment à son coup d'essai. La start-up propose en effet un service similaire aux Berlinois depuis l'été dernier, avec une flotte de 1000 scooters électriques déployée dans la capitale allemande.

Lire aussi :

 

Faites partie de quelque chose de grand