Une première depuis 2010 !

Sebastian Vettel a remporté sa troisième victoire en six courses devant son équipier Kimi Räikkönen à l'occasion du Grand Prix de Monaco ce week-end, creusant du même coup l'écart au championnat. Les Ferrari avaient déjà dominé les qualifications dans la Principauté, Kimi Räikkönen, qui devançait son équipier et leader Sebastian Vettel, s'offrant par la même occasion sa première pole position depuis le Grand Prix de France 2008.

De leur côté, c'était la soupe à la grimace chez Mercedes avec une troisième place pour Valtteri Bottas, devant les deux Red Bull, et un départ de la 13e place pour Lewis Hamilton après quelques soucis avec sa voiture et un problème avec le drapeau jaune. C'était aussi le retour de Jenson Button, le temps d'une course, afin de remplacer Fernando Alonso chez McLaren, parti disputer les 500 Miles d'Indianapolis. Ça aura d'ailleurs donné lieu à un échange radio mémorable entre les deux pilotes, conclu par le britannique par un "Je vais uriner dans ta voiture !"

Lire aussi :

Une fois n'est pas coutume, le départ s'est fait sans encombres, le Grand Prix de Monaco n'est pas réputé pour être le circuit où l'on dépasse le plus. Lewis Hamilton en a fait les frais avec une seule place de gagnée en dépassant Stoffel Vandoorne dès le premier tour. Les tours passent et le peloton du début de course se disloque, les deux Ferrari prennent leur envole et laisse la Mercedes de Valtteri Bottas à six secondes tandis que Sebastien Vettel accuse un retard de seulement deux secondes sur son coéquipier Kimi Räikkönen. De son côté, Lewis Hamilton reste bloqué au douzième rang, toujours bloqué par Daniil Kvyat.

Raikkonen Vettel Monaco GP podium
Raikkonen Vettel Monaco GP depart
 

La hiérarchie n'évoluait pas jusqu'aux changements de pneus des leaders : Räikkönen observait son arrêt au 34e tour, et Vettel en faisait de même cinq boucles plus tard, au cas précis de la mi-course, et l'Allemand reprenait la piste devant son équipier. Alors que Vettel semblait sur le chemin de la victoire, les écarts étaient réduits à néant avec une neutralisation derrière la voiture de sécurité au 60e tour, après l'accrochage entre Pascal Wehrlein (Sauber) et Jenson Button.

Lire aussi :

Mais Sebastian Vettel reprenait sa course en avant sitôt l'épreuve relancée, et allait décrocher un troisième succès cette saison, coupant la ligne avec 3,1 secondes d'avance sur son équipier Kimi Räikkönen, alors que Daniel Ricciardo complétait le podium en terminant sur les talons du Finlandais à l'arrivée. Valtteri Bottas (Mercedes) et Max Verstappen (Red Bull) complétaient le top 5, alors que Lewis Hamilton (Mercedes) sauvait péniblement les points de la septième place.

Ricciardo Monaco GP
Hamilton Monaco GP

Il s'agissait du premier doublé de Ferrari en F1 depuis la saison 2010 !

Cette victoire permettait à Vettel de creuser un peu plus l'écart au championnat sur Hamilton, les deux hommes étant désormais séparés de 25 points, devant Bottas, Räikkönen et Ricciardo.

Le prochain rendez-vous sera le Grand Prix du Canada à Montréal, le 11 juin.