Première japonaise, et miracle néo-zélandais.

Takuma Sato a remporté sa première victoire aux 500 miles d'Indianapolis, également la première pour un pilote japonais, à l'issue d'une édition 2017 marquée par le terrible accident de Scott Dixon, heureusement sans conséquence pour le pilote.

Pour sa huitième participation à la classique américaine, c'est donc Takuma Sato qui a su surgir au bon moment pour aller décrocher la victoire lors des prestigieuses Indy 500. Le Japonais, qui court sous les couleurs de l'équipe Andretti Autosport, a su contenir les assauts du pilote Penske Helio Castroneves, triple vainqueur de l'épreuve, pour passer la ligne en vainqueur à l'issue d'une course très animée.

Lire aussi:

Takuma Sato Indy 500
Takuma Sato Indy 500 win

Sato a pris la première place à Castroneves à quatre tours de l'arrivée et a conservé la tête jusqu'à la ligne d'arrivée devant le pilote brésilien, alors que l'inattendu Ed Jones, débutant aux 500 miles, complète le podium final pour le compte de l'équipe Dale Coyne Racing.

L'une des attractions de l'édition 2017 était la présence au départ de Fernando Alonso, le pilote espagnol, double champion du monde de F1, ayant préféré faire l'impasse sur le Grand Prix de Monaco pour disputer la célèbre épreuve américaine pour la première fois avec l'équipe Andretti Autosport, également motorisée par Honda tout comme l'équipe McLaren dans laquelle évolue habituellement Alonso.

Helio Castroneves
Fernando Alonso, McLaren-Honda-Andretti

En vue durant toutes les phases de l'épreuve, des essais libres en passant par les qualifications (il s'était qualifié à un excellent cinquième rang sur la grille), Alonso a même pointé en tête en début de course, mais son aventure s'est terminée en vue de l'arrivée en raison d'une casse moteur.

Scott Dixon le miraculé

Mais l'image du jour restera l'effroyable accident impliquant Scott Dixon (Ganassi Racing) et Jay Howard (Schmidt Peterson Motorsport). Après que ce dernier a percuté le mur extérieur au 56e des 200 tours de course, sa monoplace revenant à l'intérieur de la piste et étant percutée par celle du poleman Scott Dixon, lancée à pleine vitesse.

Le pilote Néo-Zélandais décollait littéralement sur celle de Howard, et allait s'écraser dans les barrières de protection la tête en bas, avant de s'immobiliser dans le bon sens, totalement détruite. Par miracle, aucun des deux pilotes n'a été blessé dans l'accident.

A noter également que le Français Simon Pagenaud a conclu au 14e rang, et occupe désormais la deuxième place du classement derrière Helio Castroneves, nouveau leader avant la prochaine course, qui se disputera dès le week-end prochain sur le circuit de Belle Isle, à Detroit.