Un orage providentiel, et une victoire miraculeuse pour la R8 LMS GT3 du Land Motorsport !

Si elle a occupé le commandement durant la majorité de l'épreuve, l'Audi #29 du Land Motorsport n'a décroché la victoire qu'à l'issue d'un incroyable scénario dans les derniers tours sur la Nordschleife.

On se souviendra longtemps de cette édition 2017 des 24 Heures du Nürburgring. En 2016 déjà, la victoire s'était jouée dans le tout dernier tour, à l'issue d'un contact entre les deux Mercedes AMG GT3 de tête, la marque à l'étoile ayant alors signé un retentissant quadruplé.

Lire aussi:

Cette année, c'est Audi qui a rapidement démontré sa supériorité dans l'Eifel, même si c'est la Glickenhaus qui a signé la surprise des qualifications en signant sa première pole position au nez et à la barbe des grosses artilleries comme Audi, BMW, Mercedes ou Porsche.

Après avoir mené durant les premières heures de course, la SCG003C #704 partie de la pole rentrait toutefois dans le rang, suite notamment à un contact avec un retardataire et des réparations au stand.

24 Heures du Nürburgring 2017

L'Audi #29 de l'équipe Land Motorsport de l'équipage Markus Winkelhock, Connor de Philippi, Christopher Mies et Kevin van der Linde émergeait ainsi en première position avant la tombée de la nuit. Les quatre hommes réalisaient un parcours sans faute durant la nuit, et occupaient toujours solidement le commandement en fin de matinée, devant l'Audi #9 de l'équipe WRT et la BMW #98 du ROWE Racing.

Mais la course était totalement relancée lorsque, à une heure de l'arrivée, la voiture de tête ralentissait subitement, en proie à des problèmes électriques ! Le temps d'une (brève réparation), l'Audi #9 WRT s'emparait de la première place.

Lire aussi:

A l'amorce de l'avant-dernier tour, l'Audi #9 et la BMW #98, respectivement première et troisième, observaient leur dernier arrêt, et reprenaient la piste avec un nouveau train de pneus slicks pour les deux dernières boucles. Les choses se compliquaient au même moment pour l'Audi #29 lorsque, lors de son dernier ravitaillement et changement de pneus, le Land Motorsport connaissait un problème avec le système de ravitaillement en essence, qui stoppait désespérément la voiture avec Kevin van der Linde au volant durant de longues secondes qui permettaient à la BMW #98 de lui ravir la deuxième place.

2017 Glickenhaus SCG003C
24 Heures du Nürburgring 2017

Un orage providentiel

Mais la situation se retournait subitement avec l'apparition d'un orage qui détrempait brusquement les 25 km de la Nordschleife. Alors que l'Audi et la BMW de tête se retrouvaient en difficulté sous la pluie avec leurs pneus lisses, le Land Motorsport, encore bloquée dans les stands, avait le temps de réagir et de monter immédiatement quatre pneus pluie avant de relancer l'Audi en piste.

Une décision judicieuse : alors que Kevin van der Linde traçait son chemin à vitesse grand V au milieu d'un peloton en perdition sur le mouillé, il récupérait d'abord la deuxième place lorsque Nick Catsburg sur la BMW #98 connaissait une escapade hors-piste, puis même la première place lorsque l'Audi #9 de tête stoppait à son stands à l'amorce du dernier tour pour monter des pneus pluie.

 

Markus Winkelhock, Connor de Philippi, Christopher Mies et Kevin van der Linde remportaient ainsi une victoire qui avait semblé leur échapper quelques minutes auparavant, alors que la BMW #98 de Richard Westbrook, Markus Palttala, Nicky Catsburg et Alexander Sims décrochait la deuxième place grâce à un dépassement de Catsburg sur l'Audi #9 pilotée par René Rast dans les derniers virages, le pilote allemand concluant finalement sur la troisième marche du podium en compagnie de ses équipiers Robin Frijns, Marcel Fässler et Nico Müller.

La BMW #42 de l'équipe Schnitzer termine au pied du podium, devant la première Mercedes, la #1 du Black Falcon, qui complète le top 5.

Faites partie de quelque chose de grand