Londres n'est plus un horizon indépassable pour le Black Cab.

Le célèbre taxi londonien s'apprête à faire peau neuve. À cette occasion, il troquera sa motorisation diesel contre un bloc hybride rechargeable, afin de répondre aux nouvelles réglementations imposées par la capitale anglaise. Baptisé TX5, le nouveau venu sera équipé d'un moteur Volvo qui, comme la London Taxi Company, appartient désormais au groupe chinois Geely. Il pourra parcourir 112 km en mode 100% électrique.

Pour l'heure, le véhicule n'est pas encore tout à fait prêt. Son géniteur procède actuellement aux tests finaux en Arizona, loin de la grisaille anglaise. Là-bas, le TX5 affronte des températures élevées et parcourt jusqu'à 300 miles par jour (483 km). Ces essais en conditions extrêmes sont monnaie courante chez les constructeurs automobiles, qui jaugent ainsi la fiabilité de leur voiture en terrain hostile.

New black cab gets extreme hot weather testing in Arizona
New black cab gets extreme hot weather testing in Arizona

Pour la London Taxy Company, ce petit tour sous le soleil permet également de souligner la caractère universel du Black Cab, capable de s'adapter à tout type de climat. En effet, le constructeur espère développer son activité en commercialisant à l'avenir des taxis à l'international. La production sera assurée en Angleterre, dans la nouvelle usine d'Ansty, à Coventry. Au total, Geely a dépensé plus de 300 millions de livres pour mener à bien ce projet.

Le TX5 débarquera à Londres en fin d'année. Il sera commercialisé à l'échelle internationale dans la foulée. 

Lire aussi :

 

London Taxi Company TX5