En attendant la nouvelle Renault Mégane 4 R.S. au salon de Francfort, retour sur cette success-story à la française.

La Renault Mégane R.S. voit le jour en 2003

En seulement deux générations, la Renault Mégane R.S. aura marqué les esprits. Initialement présentée en 2003 au salon de Francfort, la Renault Mégane 2 R.S est lancée en 2004 en trois et cinq portes. Rapidement, la sportive française trouve ses premiers clients et devient un succès. En effet, Renault a écoulé plus de 22’500 exemplaires de sa Mégane 2 R.S entre 2004 et 2009.

Update:

Renault Mégane 2 R.S.
Renault Mégane 2 R.S.

La Française a remporté de nombreux trophées comme l’Award Top Gear en 2009 ou le titre de sportive de l’année du magazine Échappement. Il faut dire que la Renault Mégane 2 R.S. avait de sérieux arguments. Elle était animée par le moteur F4RT RS qui développait 225 ch et 300 Nm de couple disponible dès 2000 tr/min. La sportive française pouvait accélérer de 0 à 100 km/h en 6,5 secondes et parcourir le kilomètre départ arrêté en 26,7s. Elle se distingue également par son châssis et par la technologie T.A.P.I. ou Train avant à pivot indépendant. Sans entrer dans des considérations trop techniques, le T.A.P.I. permet de "contenir les désagréments provoqués par l’association d’une forte puissance et un gros couple".

Renault Mégane 2 R.S.
Renault Mégane 2 R.S.
Renault Mégane 2 R.S.
Renault Mégane 2 R.S.
Renault Mégane 2 R.S.

Produite dans l’usine de Dieppe, la Mégane 2 R.S. connaît plusieurs vies. En effet, on dénombre 4 déclinaisons, une version dCi et deux restylages. Parmi ces nombreuses déclinaisons, on peut citer la version Trophy qui s’offre un châssis plus radical (Sport2) avec notamment la possibilité de déconnecter l’ESP et des suspensions plus raides. Par la suite, les Mégane F1 Team et F1 Team R26 voient le jour en l’hommage aux victoires de l’écurie Renault en Formule 1. Ces deux nouvelles versions gagnent quelques chevaux et la F1 Team R26 s'offre en plus un différentiel à glissement limité.

La plus radicale d’entre toutes est certainement la R26.R. Elle fut présentée en 2008 au salon de Londres et affiche des performances encore plus folles. La plus sportive des Françaises à cette époque s’allège de 123 kilos par rapport à la Mégane R.S. F1 Team R26 et arrive à clouer le 0 à 100 km/h en 6 secondes.

En 2009, la Renault Mégane R.S. revient encore plus forte

En 2009, Renault présente la nouvelle Mégane R.S. sur la base de la Mégane 3 Coupé. Cette nouvelle Mégane R.S. se veut plus sportive et plus radicale. Les ingrédients qui ont fait le succès de la Mégane 2 R.S. sont conservés (T.A.P.I., châssis Sport et Cup, différentiel à glissement limité) mais cette nouvelle version va encore plus loin. Elle s’offre une direction assistée électrique, des étriers à 4 pistons ainsi que des disques ventilés de 340 mm (comme sur la Mégane 2 R.S), le R.S. Monitor et des chevaux supplémentaires. Les ingénieurs Renault Sport ont totalement revu le moteur de la bête. Cette seconde génération développe 250 ch et 340 Nm de couple.

Tout comme la première génération, la Renault Mégane 3 R.S. s’offre plusieurs déclinaisons tout au long de sa carrière. En 2011, la Mégane R.S. Trophy voit le jour et propose quelques 265 ch et 360 Nm de couple. Quelques mois plus tard, les Mégane Collection 2012 et 2013 sont commercialisées, suivies par les RB7 et RB8 afin de célébrer le partenariat victorieux entre Renault et Red Bull Racing en F1.

En fin de vie, Renault Sport décide de commercialiser la 275 Trophy et la Trophy-R. Ces deux versions sont les plus radicales de toute la gamme. Elles gagnent quelques chevaux et perdent une bonne dizaine de kilos sur la balance. Cette génération est un succès, même à l’international ! En effet, 2360 Mégane 3 R.S. ont trouvé preneur en Australie et une centaine d’exemplaires au Japon. La Renault Mégane 3 R.S. a été vendue dans une quarantaine de pays, ces ventes à l’international représentent 2/3 des volumes !

Renault Mégane R.S. Trophy
Renault Mégane R.S. Trophy

Qui dit Renault Mégane R.S. dit Boucle Nord du mythique "Enfer Vert". En 2011, la Renault Mégane R.S. Trophy 265 a parcouru le circuit en 8’07’’97. Trois années plus tard, la 275 Trophy-R passe sous la barre des 8 minutes en signant le tour de la Nordschleife en 7’54’’36 !

La Renault Mégane R.S. est une référence dans ce domaine et elle n’a pas fini de jouer au coude à coude avec ses concurrentes comme la SEAT Leon Cupra.

Renault Mégane R.S. Trophy
Renault Mégane R.S. Trophy
Renault Mégane R.S. Trophy

Le monde de l’automobile attend avec impatience la Renault Mégane 4 R.S. qui perpétuera certainement la tradition Renault Sport. La plus rapide des Mégane sera encore plus méchante et nous avons vraiment hâte de la découvrir ! La dernière née offrira le choix entre une boîte manuelle ou EDC. Elle sera animée vraisemblablement par le moteur 1,8 litre et développera quelques 300 ch.

Le rendez-vous est pris au salon de Francfort, en septembre prochain ! 

Faites partie de quelque chose de grand