Carlos Ghosn lâche un peu de lest.

Selon des sources proches du dirigeant, Carlos Ghosn rechercherait un numéro deux pour l’alliance Renault-Nissan. À terme, ce dirigeant prendra les rênes de l’alliance Renault-Nissan et devra catalyser le rapprochement de l’alliance franco-nippone.

Pour le moment, chaque constructeur a un directeur délégué de la compétitivité ou CCO. Carlos Ghosn souhaiterait de par la nomination de ce nouveau dirigeant, fusionner les deux CCO en un seul poste. Ainsi, cela permettra à l’alliance d’être plus soudée et de rapprocher encore plus ses activités.

Le recrutement de ce successeur a d’ores et déjà débuté, le processus devrait se dérouler en interne. Plusieurs hauts dirigeants de Renault et de Nissan ont déjà déposé leur candidature. Parmi ces candidats, on retrouve Yasuhiro Yamauchi, actuel CCO de Nissan ou encore Stefan Mueller et Jose Munoz, actuels directeurs délégués à la performance de Renault et de Nissan.

Carlos Ghosn a annoncé au mois d’avril dernier qu’il renonçait à son poste de PDG au sein de Nissan. L’increvable Ghosn continue cependant d’exercer en tant que PDG de Renault, PDG de l'alliance Renault-Nissan et président du conseil d’administration de Nissan et de Mitsubishi. Dans les années à venir, il se pourrait donc que le franco-libano-brésilien ne soit plus à la tête de l’alliance Renault-Nissan. 

Lire aussi:

Faites partie de quelque chose de grand