PSA poursuit son offensive à l'international.

PSA veut développer les activités de DS en Chine et en Asie-Pacifique. Là-bas, le constructeur premium existe grâce à la coentreprise "CAPSA", créée aux côtés du constructeur ChangAn Automobile. C'est donc en développant cette entité que le groupe français espère gagner des parts de marché. 

500 millions d'euros seront injectés en 2017 dans le cadre d'un nouveau plan entériné le 7 juin. Les investissements seront repartis équitablement entre PSA et ChangAn Automobile. L'idée derrière tout cela est bien évidemment de développer l'activité de DS en Chine et plus généralement dans l'ensemble de la région Asie-Pacifique. Pour ce faire, DS lancera une nouveauté par an à partir de 2018. Ces voitures bénéficieront des dernières technologies PSA et pourront à ce titre profiter des futurs moteurs électrique et hybride rechargeable du groupe. 

De plus, les capacités de l'usine de Shenzhen seront mieux exploitées, avec une plus grande diversité de véhicules produits. Enfin, les deux partenaires travailleront également main dans la main pour le développement de certains véhicules, avec notamment la volonté de lancer un pick-up à court terme.

Pour le groupe tricolore, le développement de la coentreprise CAPSA est une nouvelle étape qui s'inscrit dans un plan plus global de développement des activités à l'international. 

Lire aussi :

 

Faites partie de quelque chose de grand