Le groupe va recruter près de 5000 personnes.

S'il y a bien un groupe qui a su évoluer de manière significative, il y a de cela bientôt dix ans, c'est bien Jaguar Land Rover. Depuis sa création en 2008 par le géant indien Tata Motors, le groupe a su remettre les deux marques britanniques dans le droit chemin. Mieux encore, Jaguar Land Rover compte investir et recruter pour son futur. En effet, nous apprenons que le groupe souhaite recruter environ 1000 ingénieurs spécialisés en électronique et en informatique. Ces 1000 postes permettront de créer indirectement 4000 autres emplois dans le secteur de la production. 

Jaguar Land Rover annonce que ce processus va s'étendre sur les douze prochains mois. Le rôle des ingénieurs recrutés consistera à faire évoluer et surtout à faire entrer dans la danse le groupe indo-britannique dans le monde de l'électrification. Ils auront aussi pour rôle de travailler sur différents systèmes de conduite autonome. Un programme ambitieux en somme, sauf que Jaguar Land Rover se heurte à deux soucis de taille : le manque d'ingénieurs britanniques et le Brexit.

Le groupe va donc très certainement recruter en Europe, mais pour faire face au Brexit et aux inquiétudes qui subsistent à ce niveau, les dirigeants devront très certainement signer de gros chèques afin d'attirer les talents. En dehors des ingénieurs, les 4000 autres postes créés permettront de faire passer la production de 583'000 voitures en 2016 à près d'un million d'ici 2020.

Lire aussi :

De plus, les différentes exigences du Gouvernement britannique incite fortement le groupe à faire construire ses futures voitures électriques en Grande-Bretagne. Il s'agit d'un des éléments clés pour le Gouvernement afin de faire face économiquement au Brexit.

Source : Sunday Telegraph

Faites partie de quelque chose de grand