L'ensemble du produit est revenu à quatre associations humanitaires.

Alors que Le Mans battait son plein ce week-end, Osenat organisait à Fontainebleau sa vente aux enchères estivale. Une vente qui rassemblait quelques voitures remarquables comme la Tracta Gephi de 1927 ou une Bugatti 57C Stelvio, dans un état superbe.

Lire aussi :

C'est d'ailleurs cette voiture à l'ovale rouge qui a été la star de cette vente. La voiture alsacienne, a été vendue près de 1'320'000 euros. Une somme élevée pour la bonne cause, puisque l'ensemble du produit de la voiture est directement reversé, selon les souhaits de l'ancien propriétaire, a quatre associations : l’Institut de recherche Pierre et Marie Curie, l’hôpital Gustave-Roussy – tous deux pour la recherche contre le cancer, la fondation Lejeune – recherche pour la déficience intellectuelle d’origine génétique et l’Association des Chiens Guides d’Aveugle.

Bugatti 57 Stelvio
Tracta

La Tracta Gephi, a, elle, été achetée par le Musée des 24 Heures du Mans. Elle rejoindra la collection sarthoise, et a été achetée pour la somme de 722'000 euros, soit un record pour une voiture de cette marque. Notons également les 144'000 euros de la Rolls Royce Phantom V ex-Mona Bismarck vendue 144'000 euros.

Lire aussi :

Jean-Pierre Osenat s'est félicité de cette vente dont les lots ont pratiquement tous trouvé preneurs. "Ma satisfaction vient du fait que les deux lots phares de cette vente, la Tracta et la Bugatti, deux voitures d’origine française resteront en France. Et lorsque l’on est comme moi un fervent défenseur du patrimoine, c’est une immense satisfaction."

Faites partie de quelque chose de grand