Le monospace est une espèce en voie d'extinction.

Cela deviendrait presque commun. Une fois de plus, un constructeur devrait abandonner un monospace au profit d'un nouveau crossover. Ici, c'est donc Kia qui suivrait cette tendance en abandonnant le Venga. Avec l'arrivée du Stonic, le petit monospace n'aurait tout simplement plus sa place dans la gamme du constructeur sud-coréen. Il devrait donc continuer sa carrière quelque temps encore avant de disparaître définitivement.

Lire aussi :

Interrogé par les journalistes d'Autocar, Michael Cole, patron de Kia en Europe, a expliqué qu'il était "difficile de justifier" une nouvelle génération de Venga. Dans le fond, cela ne change pas fondamentalement les choses, le monospace sud-coréen n'ayant jamais occupé le devant de la scène (à titre d'exemple, seuls 26'000 exemplaires ont trouvé preneur en Europe l'année dernière). Mais cette nouvelle a tout de même une petite dimension symbolique. Elle illustre une nouvelle fois la lente agonie des monospaces, enterrés au fil des années par des crossovers qui ne cessent de se multiplier.

Récemment, le C3 Picasso et l'Opel Meriva ont également quitté la scène sans faire de bruit, à chaque fois au profit d'un petit baroudeur urbain (C3 Aircross et Crossland X). De son côté, Renault a tenté autre chose, en essayant de mélanger le meilleur des deux mondes avec les derniers Espace et Scenic

Source : Autocar

Lire aussi :