Toujours pas d'amélioration majeure.

294, c’est le nombre de personnes décédés en mai 2017 en France métropolitaine. L’ONISR (Observatoire national interministériel de la sécurité routière) précise qu’il n’y a donc pas d’amélioration par rapport à mai 2016, mais indique que la situation reste toujours aussi fragile !

Lire aussi :

Sur les douze derniers mois, le nombre de tués sur nos routes est en très légère baisse après trois années haussières. L’observatoire précise que 18 morts ont été évités. Cependant, si le nombre de décès reste sensiblement le même, le nombre de blessés a quant à lui augmenté. En mai 2017, on dénombre 85 accidents corporels supplémentaires (soit une hausse de 1,7 %) et 112 personnes hospitalisées en plus (soit une hausse de 4,7 %).

La sécurité routière met en garde les automobilistes à l’approche des départs en vacances et appelle à "la plus grande responsabilité et à une prudence permanente, alors que les forces de l’ordre sont particulièrement mobilisées sur nos routes".

Enfin, il est à noter que la mortalité des cyclistes, des piétons et des motocyclistes est en forte augmentation. Cette hausse inquiétante est de 22% pour les cyclistes, 14% pour les piétons et de 4% pour les motocyclistes.

Lire aussi :

 

Faites partie de quelque chose de grand