Avec un joli score de l'Octavia.

Depuis son rachat par Volkswagen en 1991, Škoda a assemblé 15 millions de voitures. Les trois principaux artisans de ce succès sont l'Octavia (5,6 millions d'exemplaires), la Fabia (4 millions) et la Felicia (1,4 million).

Ce cap symbolique démontre une nouvelle fois la bonne dynamique du constructeur tchèque. Celui-ci a d'ailleurs connu une année 2016 record, avec 1'126'500 immatriculations dans le monde. En outre, cette année devrait également être un excellent cru, 480'000 voitures ayant déjà trouvé preneur lors de janvier à mai.

L'essentiel de la production est réalisé en République tchèque, même si Škoda assemble aussi des voitures en Chine, en Inde, en Russie ou en Slovaquie.

Lire aussi :

Bien sûr, ce succès repose en grande partie sur le travail accompli par Volkswagen. Ces dernières années, les Škoda se sont considérablement modernisées en profitant des organes techniques du groupe allemand. Beaucoup considèrent d'ailleurs que les prestations des Škoda sont comparables à celles de leurs sœurs allemandes, pour un prix moindre. 

Récemment, la gamme s'est renforcée avec l'arrivée de deux SUV : le Kodiaq et le Karoq, ce dernier remplaçant le Yeti. À terme, Škoda profitera des efforts entrepris par le groupe VW en matière d'électrification. Les prémices de cette offensive ont été annoncés par le concept Vison E, présenté à Shanghai.

Lire aussi :

 

Faites partie de quelque chose de grand