Un objectif bien réaliste ?

Jusqu'à présent, Porsche est resté assez discret sur le marché des voitures vertes, en se contentant d'une Panamera et d'un Cayenne hybride rechargeables. Oui mais les choses vont bientôt changer, et de façon considérable. Olivier Blume, le PDG de la marque allemande, espère même que les voitures électriques représenteront 50% des ventes Porsche dès 2023.

Le modèle phare de cette offensive sera dans un premier temps la Mission E, une berline électrique préfigurée par le concept éponyme. Celui-ci est doté d'une motorisation 100% électrique de 600 ch et revendique une autonomie de 500 km. Le 0 à 100 km/h est avalé en 3,5 secondes, le 0 à 200 km/h en 12 secondes. Logiquement, le modèle définitif devrait offrir des performances peu ou prou similaires. Il verra le jour en 2019 et sera rejoint un ou deux ans plus tard par un SUV Coupé également électrique.

Porsche Mission E concept
Porsche Mission E concept

Porsche envisage par ailleurs de commercialiser un Macan "0 émission", qui verrait le jour à l'horizon 2022. Compte tenu du succès actuel de ce modèle, une telle nouveauté serait sans doute l'un des principaux moteurs de la croissance de Porsche sur le marché de l'électrique.

L'objectif est donc ambitieux mais Porsche se sent visiblement prêt à relever le défi. À terme, son usine de Zuffenhausen devrait être capable de produire 60'000 véhicules électriques/an, ce qui ne représente pas la moitié de la production. Cela signifie peut-être que le constructeur allemand compte sur ses modèles hybrides pour atteindre son but. 

Source : manager-magazin.de

Lire aussi :