Le bruit de la voiture est assez déconcertant.

Cette année, Faraday Future participait pour la première fois de sa jeune histoire à la course de côte de Pikes Peak. L'objectif du constructeur chinois était clair : il fallait battre le record de la Tesla Model S P90D réalisé l'an dernier, et par là même devenir la nouvelle référence dans la catégorie des voitures électriques de série.

FF 91 pikes peak

À l'heure des bilans, force est d'admettre que Faraday Future a plutôt réussi son coup, avec un temps de 11'25"083, soit environ 20 secondes de moins que le précédent record. Exécutée par le pilote et ingénieur maison Robin Shute, cette performance est aujourd'hui à découvrir en vidéo.

Cela dit, nous sommes obligés de tempérer l'enthousiasme du constructeur, qui n'a pas manqué de communiquer autour de cet événement. Car contrairement à la Tesla Model S, bel et bien commercialisée, la Faraday Future FF 91 n'est pour l'heure qu'un prototype. Sa production est certes envisagée, mais il n'y a rien de concret pour l'instant. Et Faraday Future doit en plus faire face à de nombreuses difficultés financières...

Techniquement, le prototype inaugural promettait une motorisation électrique distillant 1065 ch et une autonomie de 700 km. En théorie, le 0 à 60 mph (96 km/h) est expédié en 2,39 secondes. On peut donc imaginer que le modèle engagé à Pikes Peak affichait peu ou prou les mêmes caractéristiques.

Lire aussi :