La firme anglaise, impliquée avec Red Bull, se montre-t-elle intéressée par la catégorie reine ?

Voici désormais deux saisons que les logos d'Aston Martin trônent sur les monoplaces de Red Bull. Un simple partenariat financier, puisque les deux marques collaborent, d'une part, sur la création de modèles de route, avec la Valkyrie, de l'autre parce que le moteur TAG Heuer qui équipe les monoplaces autrichiennes est un bloc d'origine Renault.

Lire aussi:

Néanmoins, il semblerait qu'Aston Martin s'intéresse de plus près au futur règlement de la Formule 1. Selon Motorsport.com, Aston Martin était présent, lundi dernier, à une réunion sur l'avenir technique de la discipline. Le tournant de la réglementation devrait s'opérer en effet en 2021, avec l'arrivée d'une nouvelle motorisation.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Red Bull Racing mechanic at work

Faut-il y voir un intérêt plus marqué de la firme de Gaydon ? Pas forcément. Outre Renault, Honda, Mercedes et Ferrari, les constructeurs actuellement engagés, il n'est pas rare de voir des constructeurs, comme Volkswagen, participer à ces réunions. L'idée étant de se tenir au courant des évolutions possibles des futurs règlements, afin de lancer, éventuellement, des projets dans ce sens. Aussi, Aston Martin était présent, tout comme Zytek, Cosworth et Magneti Marelli.

Lire aussi:

Le nom Aston Martin revient régulièrement depuis quelques années, notamment avec Force India, début 2016, puis avec Red Bull. Néanmoins, depuis 2016, la marque s'est toujours limitée à un partenariat avec l'écurie autrichienne.

Red Bull RB13

Illustration : Camille De Bastiani/Motorsport Network

Goodwood 2017 - Aston Martin Vantage AMR Pro