Le pari de Renault s'avère gagnant.

Après un mois de mai assez terne, le marché de l'électrique en France repart à la hausse en juin (+16,5%, avec 2773 immatriculations). Une fois de plus, cette performance doit beaucoup à la Renault Zoe, dont les ventes ont grimpé de 44%. Avec 1882 exemplaires écoulés, la voiture au Losange s'octroie 68% de parts de marché.

Loin derrière, la Nissan Leaf se maintient en seconde position malgré un plongeon de 51% (193 immatriculations). Un contre-performance somme toute normale, dans la mesure où la voiture est en fin de cycle. Une nouvelle génération sera présentée le 6 septembre prochain.

La troisième place du podium est occupée par la BMW i3, vendue à 183 unités le mois dernier. Attention toutefois, ce chiffre tient compte des 122 exemplaires d'i3 dotés d'un prolongateur d'autonomie thermique.

La Smart Fortwo EV réussit son retour et occupe la quatrième place du marché (127 unités), devant la Kia Soul EV (113). De son côté, Tesla a vendu 109 Model S et 64 Model X. La première représentante du groupe PSA est la Citroën e-Mehari, vendue à 50 exemplaires.

Lire aussi :

Sur les six premiers mois de l'année, le marché hexagonal a absorbé 13'555 voitures électriques (+9,8%). La Renault Zoe représente à elle seule 9242 ventes.

La situation est plus terne du côté des utilitaires électriques, qui reculent de 4,5% sur cette même période (2606 exemplaires). Enfin, avec 4387 immatriculations depuis le début de l'année, le marché de l'hybride rechargeable progresse de 32%.

Source : Avere

Lire aussi :