Un monument de l'automobile s'en va...

C’est avec un petit pincement au cœur que l’on vous écrit ces lignes. La mythique Dodge Viper a officiellement une date de fin, elle ne sera donc plus commercialisée, après 25 ans de carrière.

L’usine de Conner Avenue à Détroit, est chargée de rassembler et de produire la sportive américaine depuis 1995. Cette usine devait fermer ses portes le 31 août prochain, mais la direction du groupe FCA semble vouloir avancer le clap final. Les chaînes de production seront à l’arrêt à tout jamais, dès le 16 août prochain !

 

Il ne reste donc plus que quatre petites semaines avant que la Dodge Viper bascule de l'autre côté, elle, qui a connu des hauts et des bas. Les derniers exemplaires sont donc en cours de production, ce n’est pas sans compter sur les collectionneurs qui s'arrachent les derniers modèles. Le carnet de commande a grossi, les salariés doivent augmenter la cadence.

Le groupe FCA annonce qu’en 2017, la Dodge Viper s’est vendue à 500 exemplaires. Ce n’est pas énorme et pas assez rentable pour le groupe qui doit donc enterrer la trépidante Viper. Quant aux 87 salariés chargés de produire les Dodge Viper, ils seront reclassés au sein de l’entreprise et affectés à d’autres usines.

Pour rappel, la Dodge VIper est animée par un moteur V10 8,4 litres développant la bagatelle de 640 chevaux. Le moteur est couplé à une boite manuelle qui envoie toute cette puissance aux roues arrière.  

Lire aussi :

Faites partie de quelque chose de grand