Elle aurait bien fière allure.

Faisant parmi des références dans sa catégorie, la précédente génération de Ford Fiesta ST fut un véritable succès. Forte de cela, la marque à l'oval bleu a réitéré en présentant au début de l'année la nouvelle Ford Fiesta ST, une petite citadine pourvue de 200 chevaux grâce à un bloc pour le moins étonnant : trois cylindres 1,5 litre turbo. Difficile d'imaginer un trois cylindres dans une sportive n'est-ce pas ? Certes, mais il peut tout de même être bénéfique sur certains points, mais aussi un peu moins dans d'autres.

 

Quoi qu'il en soit, nous avons imaginé l'arrivée d'une éventuelle version encore plus sportive, à savoir une variante RS. Nous nous sommes bien évidemment basés sur la Ford Focus RS actuelle, jusqu'à en reprendre sa couleur "Bleu Nitrous" si caractéristique. On imagine une face avant similaire, un poil chargée, avec une calandre béante qui surplombe trois entrées d'air. De profil, nous avons repris les jantes de la Focus RS, tandis qu'à l'arrière, nous avons imaginé l'ajout d'un petit becquet qui surmonte l'ensemble.

Lire aussi:

C'est sous le capot qu'il est plus compliqué d'imaginer ce qu'il pourrait se cacher. Le petit bloc 1,5 litre trois cylindres de 200 chevaux semble déjà bien pourvu en équidés, et plus de chevaux pourraient fortement compromettre sa robustesse. De ce fait, les 250 chevaux imaginés sous le capot de cette Ford Fiesta RS de nouvelle génération pourrait très bien passer par un autre moteur, plus généreux en cylindrée.

Illustration : Automedia

Faites partie de quelque chose de grand