Toutes les marques du groupe sont en forme.

C'est le mois de juillet, l'heure de faire le premier bilan de l'année, celui du premier semestre, une période cruciale qui détermine en règle générale si l'année commerciale va être bonne ou non. Après le Groupe PSA et un premier semestre bien engagé (1,88 million d'immatriculations VP et VU), surtout grâce à la bonne santé affichée par Peugeot, le Groupe Renault, lui, va bien également, et bien partout !

Lire aussi :

En effet, tous les indicateurs sont au vert pour le groupe, et la maison mère annonce une augmentation de 9,7% des ventes avec 1'343'320 livraisons (1'224'031 livraisons sur la même période en 2016). C'est du côté des électriques et plus particulièrement du côté de la Renault Zoé qu'il faut se pencher, la petite citadine enregistre une hausse de 44% sur cette période ! La Renault Clio reste la valeur sûre du groupe en étant placée à la seconde place des voitures les plus vendues en Europe, tandis que la Renault Captur occupe toujours la première place de son segment sur le Vieux Continent.

2017 Renault Captur facelift
2017 Renault Captur facelift

Si en Europe tout va bien, notamment en France, sur les autres continents le Groupe Renault ne se porte pas plus mal également. En Chine, là où Renault accusait un sérieux retard par rapport à PSA, la marque au losange décolle enfin grâce à un produit local : le Renault Koleos. Celui-ci connait un joli début de carrière avec 21'000 commandes, ce qui permet à Renault de terminer le semestre avec 36'000 ventes en Chine, soit pratiquement quatre fois plus que l'année passée ! La zone Amérique du Sud repart de plus bel, notamment en Argentine avec une augmentation de 45,6%, et cela ne devrait pas faiblir avec l'arrivée prochaine du Renault Alaskan.

Concernant les autres marques, cela semble aller de mieux en mieux pour Dacia, qui avait pourtant connu une petite période de disette. Le restylage de la Sandero et de la Logan a permis de relancer les ventes et de terminer le milieu de l'année avec une hausse de 11,8% des livraisons (332 845 ventes). Le prochain restylage du Duster devrait permettre de pérenniser, voire même d'accentuer cette croissance.

Lire aussi :

On en viendrait presque à oublier les autres marques du groupe, notamment Samsung, qui participe aux bons résultats généraux. Les SM6 (Renault Talisman) et QM6 (Renault Koleos) font forte impression en Corée du Sud, avec 52'776 livraisons. Lada va également bien mieux et bénéficie du regain du marché russe après pratiquement cinq années de crise. La Russie devient même le second marché du groupe avec 201'065 ventes, et se place dernière l'inatteignable marché français et ses 368'002 livraisons au premier semestre 2017.

Source : Renault

Abonnez-vous à la newsletter

Essai Renault Koleos (2017)