Objectif : une autonomie améliorée et un temps de charge réduit.

Toyota propose des voitures hybrides et une Mirai à hydrogène, mais pas encore de voiture électrique à batterie. Les choses devraient toutefois changer dans les années à venir, avec le possible lancement dès 2019 d'un modèle électrique basé sur le C-HR, en Chine. Mais selon le magazine japonais Chunichi Shimbun, le clou du spectacle serait plutôt attendu en 2022, année au cours de laquelle le constructeur présenterait une voiture électrique particulièrement ambitieuse.

Lire aussi :

D'abord proposé au Japon, ce mystérieux modèle serait doté de batteries novatrices, à l'état solide (c'est à dire qu'elles utiliseraient des électrolytes solides, et non pas liquides comme sur les batteries que nous connaissons actuellement). Plus sûre, cette technologie serait également synonyme d'une autonomie revue à la hausse et d'une recharge plus rapide, qui s'effectuerait en quelques minutes seulement.  

Si le programme semble alléchant sur le papier, une certaine retenue s'impose néanmoins. Il faut en effet garder à l'esprit que l'industrialisation d'une nouvelle technologie n'est jamais chose aisée. "2022 est une échéance lointaine, et beaucoup de choses peuvent advenir d'ici là", précise à ce propos l'analyste Christopher Richter. De plus, Toyota n'a pas commenté cette information pour le moment. 

Si cette rumeur se confirmait, avec des résultats à la hauteur des espoirs suscités, le Japon compterait alors deux champions de l'électrique : Toyota et Nissan, ce dernier s'apprêtant à lancer sa nouvelle Leaf.

Source : Chunichi Shimbun via Automotive News

Lire aussi :

 

Faites partie de quelque chose de grand