Sergio Marchionne se veut ambitieux pour le groupe italo-américain.

Toutes les marques et tous les groupes automobiles se tournent vers les énergies alternatives. Elles sont nombreuses, mais l'énergie électrique semble celle qui recueille le plus de suffrages. À l'occasion d'une conférence sur les résultats financiers trimestriels du groupe FCA, Sergio Marchionne, le PDG du groupe, a déclaré que les récents scandales liés au diesel avaient poussé l'entreprise à revoir sa stratégie. Mieux encore, il annonce même que la moitié de la gamme du groupe sera électrifiée d'ici 2022.

Lire aussi :

De prime abord, cela paraît plutôt ambitieux, voire même démesuré dans le sens où FCA ne propose quasiment aucune variante hybride ou électrique. Nous pouvons citer par exemple le Chrysler Pacifica Hybrid, qui n'est pas vendu dans nos contrés, ou encore la Fiat 500 électrique. Cette dernière d'ailleurs ne bénéficie même pas des louanges de son patron, puisque Sergio Marchionne déconseille l'achat de cette auto. Fiat perdrait plusieurs milliers de dollars sur chaque vente.

Mais visiblement, les virages à 180° de la concurrence semble avoir eu un impact sur la vision du PDG du groupe. Plutôt réticent à la base sur l'électrification de l'automobile, Sergio Marchionne doit sans doute se soumettre lui aussi aux nouvelles législations qui vont entrer en vigueur d'ici quelques années. En 2040, la France et le Royaume-Uni interdiront la vente de véhicules neufs diesel (et essence pour la France). D'autres marchés, plus avancés concernant l'électrique, débuteront ce processus dès 2025, comme la Norvège par exemple.

Lire aussi :

Sergio Marchionne a également annoncé que la mise à jour du plan produit du groupe, allant jusqu'en 2022, sera dévoilée au début de l'année 2018. Nous savons d'ores et déjà que tout débutera par Maserati qui accueillera des versions hybrides sur toutes sa gamme dès 2019.

Source : Automotive News

Maserati Alfieri Concept