Les Français plébiscitent les voitures autonomes mais...

Lors de cette dernière décennie, les véhicules autonomes enregistrent une percée remarquable. Les constructeurs offrent de plus en plus d’équipements permettant d’améliorer le confort des usagers et d’augmenter le niveau de sécurité.

Pour le moment, l’autonomie des véhicules est partielle. Mais les progrès avancent à grands pas, l’industrie automobile n’est plus très loin des véhicules totalement autonomes. Certains pays dont la France imposent des règles strictes, il n’est donc pour le moment pas envisageable de monter dans un véhicule et de se laisser conduire jusqu’à sa destination.

Lire aussi:

Selon un sondage réalisé par Opinionway et VMware, 82% des sondés ne trouvent pas d’intérêt aux véhicules totalement autonomes. De plus, si l’on en croit ce sondage, 56% des sondés ne seraient pas prêts à utiliser un véhicule capable de se déplacer sans l’intervention de l’homme. Cela montre qu’il existe encore une barrière psychologique qu’il faudra encore bien des années avant de briser. Parmi ces réfractaires, 59% ont un manque de confiance total envers les véhicules autonomes et 45% ont peur d’avoir un accident. Enfin, 41% d’entre eux soulèvent la question du plaisir au volant et 40% craignent de subir des piratages par des personnes mal-attentionnées.

Parking autonome Mercedes et Bosch
Parking autonome Mercedes et Bosch

Cependant, 43% des sondés se disent prêt à utiliser un véhicule autonome. Parmi eux, 38% pensent pouvoir réaliser des économies en carburant et de pouvoir mieux protéger l’environnement et 37% sont motivés par le fait de pouvoir disposer plus de temps libre lors du trajet.

Nous ne sommes qu’aux prémices de l'ère des véhicules autonomes, et leur arrivée suscite déjà bien des questions. Dites-nous en commentaire si oui ou non vous êtes prêt à acheter un véhicule autonome (autonomie totale ou partielle) !

Faites partie de quelque chose de grand