L'avenir sera aux véhicules autonomes.

Intel, le géant fabricant américain de puces informatiques (microprocesseurs, cartes mères etc…) vient d’annoncer la mise en circulation de ses premiers véhicules autonomes avant la fin de l’année.

Lire aussi:

Cette annonce fait suite au rachat de l’entreprise Mobileye, une société israélienne spécialisée dans le développement de systèmes anticollisions et d’assistance à la conduite. Amnon Shashua, confondateur de Mobileye indique : "Notre objectif est de développer la technologie des voitures sans chauffeur et de la déployer partout".  

Ces 100 premiers véhicules autonomes par Intel rouleront bien entendu aux États-Unis, mais aussi en Europe et en Israël. Le but d’Intel étant de récolter le maximum d’informations sur le comportement de ses véhicules en conditions réelles, afin de pouvoir peaufiner sa technologie et la rendre la plus intuitive et sûr que possible.

"Les tester en conditions réelles permettront d'avoir un retour d'expérience immédiat tout en accélérant la mise en œuvre de nouvelles technologies pour des voitures complètement autonomes" affirme le cofondateur de Mobileye, en charge de diriger l’entreprise pour le compte d’Intel.

Intel n’a cependant pas indiqué quels modèles de voitures seront sélectionnés pour cette expérimentation grandeur nature. L’entreprise doit rapidement mettre en place ce projet pour accélérer le développement de cette technologie autonome, car nombreux sont les constructeurs à s’y intéresser. On peut par exemple citer Daimler (Mercedes, Smart), Tesla ou même Apple.

Vous aimerez aussi: