Des fonds pour aider la production de la berline Model 3.

Avec près d'un demi million de commandes, la Tesla Model 3 est d'ores et déjà un carton commercial. Et bien qu'Elon Musk ait lui-même annoncé il y a quelques jours avoir enregistré 63'000 annulations de commandes pour s nouvelle berline électriques, en majorité causées par le temps d'attente de livraison du véhicule, il s'agit malgré tout du plus gros lancement de l'histoire automobile.

 

Pour autant, tout n'est pas joué pour Tesla qui, emporté par ses ambitions, met parfois la charrue avant les boeufs. Comprenez par là que recevoir des commandes, c'est bien. Mais pouvoir les honorer, c'est encore mieux. Et justement, de ce côté là, la firme californienne ne dispose pas de l'outil industriel nécessaire pour y arriver. Alors il y a quelques jours, le constructeur de voitures électriques a lancé un emprunt obligataire d'un montant de 1,5 milliard de dollars. Soit 1,27 milliard d'euros. Une opération visant justement à aider au lancement de la nouvelle berline Model 3. Et preuve que les investisseurs comptent sur Tesla, l'entreprise de Palo Alto a dépassé ses objectifs en levant plus que prévu !

Vous aimerez aussi:

En effet, Tesla a finalement levé 1,8 milliard de dollars, soit 1,52 milliard d'euros, un montant supérieur de 20 % a ce que le constructeur pensait pouvoir lever au départ. Une belle performance qui fait suite à celle de mars dernier : Tesla  avait alors déjà levé 1,2 milliard de dollars (un milliard d'euros). Pour ce qui est du nouvel emprunt obligataire, il s'agit d'obligations offrant un taux d’intérêt fixe de 5,3 % (5,25 % initialement prévus) et qui courent sur huit ans, jusqu'en 2025.