Les élections fédérales allemandes auront lieu le 24 septembre prochain.

À peine rentrée de vacances, Angela Merkel a fait une annonce fracassante. Lors d’une interview accordée au magazine Super illu, Merkel a fait savoir qu’elle souhaitait profondément l’interdiction du diesel.

Lire aussi:

Il faut dire que jusque-là, les voitures diesels étaient en quelque sorte les vaches à lait des constructeurs allemands. Cependant, avec les multiples scandales concernant l’affaire du dieselgate, le vent a bien tourné.

En quelques mois, le diesel est passé du statut de carburant préféré au carburant le plus détesté. Les constructeurs allemands ont placé des logiciels truqueurs afin de fausser les données concernant les émissions en particules polluantes. Suite à de multiples discussions, les principaux concernés ont accepté de revoir leur copie et de modifier plus de 5,3 millions de moteurs diesel. De plus, un fonds de 500 millions d’euros va être créé par les constructeurs afin de lutter contre la pollution.

Angela Merkel n’est pas la première dirigeante a souhaiter l’arrêt du diesel. Le gouvernement britannique ainsi que notre gouvernement français souhaitent eux aussi voir le diesel disparaitre à l’horizon 2030-2040.

Rappelons tout de même que cette annonce choc d’Angela Merkel intervient à quelques semaines des élections. Les élections fédérales allemandes approchent à grands pas et il est temps pour la chancelière de marquer des points pour un quatrième mandat.

Vous aimerez aussi: