Les prochaines monoplaces électriques devraient nous surprendre...

Le design de la prochaine génération des monoplaces de Formule E, qui arrivera au courant de l'année 2018, devrait trancher radicalement avec celui des voitures actuelles.

La prochaine génération des monoplaces électrique de Formule E, un championnat régi par la FIA et lancé en 2014, sera dévoilée d'ici la fin de l'année. Ces nouvelles voitures, qui seront utilisées pour la saison 2018/2019 – soit la cinquième saison d'existence de la série – devrait présenter un look totalement inédit.

Outre une autonomie plus élevée – les pilotes sont contraints actuellement de changer de voiture à la mi-course, ce ne sera plus le cas en 2018 -, les nouvelles monoplaces devraient ainsi s'éloigner des standards actuels, notamment ceux de la Formule 1.

Lire aussi:

Formula E 2018 render
Formula E 2018 render 3

Une aile Venturi devrait notamment faire partie du design sur l'arrière de la voiture, remplaçant le traditionnel aileron. La voiture devrait également intégrer un système de protection de la tête du pilote similaire au Halo qui sera introduit en F1 dès 2018, avec un cockpit qui pourrait même être entièrement fermé.

Des perspectives dont se réjouit Lucas Di Grassi, récemment titré à l'issue de la saison 2016/2017, et l'un des premiers pilotes impliqués dans le projet de la Formule E dès sa genèse.

"Aller plus loin dans le design"

"Fermer la monocoque, protéger le pilote, cela n'en fait pas moins une monoplace", estime ainsi le pilote brésilien lors d'un entretien à Motorsport.com. "En fait, fermer les roues est justement bien plus efficace, et la voiture a un aspect plus futuriste."

"Pour moi, le point principal qui n'a pas été atteint avec cette voiture [actuelle] est que, avec une voiture électrique, vous pouvez aller plus loin en termes de design et avec des concepts inconcevables avec un moteur à combustion interne. Vous pouvez intégrer la batterie au diffuseur, bénéficier d'un certain apport de refroidissement par le biais de l'air passant à haute vitesse sous la voiture, avoir des moteurs à l'intérieur des roues, des choses comme cela…"

Formula E 2018 render 4

Premiers tests en octobre prochain

"Ce qui est important est de ne pas reproduire des vieilles idées du sport automobile pour une série qui pourrait apporter des choses totalement futuristes en raison de la technologie qui est derrière. Je comprends totalement que pour cette voiture actuelle, ils ont dû faire des compromis, mais pas pour le futur."

"La voiture sera complètement différente", conclut Di Grassi. "Elle a l'air vraiment très sympa."

Les nouvelles Formule E devraient de fait présenter une évolution notable des rendus diffusés en début d'année par la société française Spark (photo), constructeur des monoplaces de la série électrique depuis ses débuts.

La nouvelle monoplace devrait entamer ses premiers tests au mois d'octobre prochain, avant que chaque équipe n'en reçoive un exemplaire début 2018 pour des essais privés.