Un championnat de voitures de tourisme électriques pourrait voir le jour prochainement !

L'évolution de l'électrique dans l'automobile moderne se fait de plus en plus forte. Outre l'intérêt grandissant des constructeurs pour cette énergie, qui se traduit notamment par la mise en place de gammes plus complètes, les engagements officiels de ces derniers en Formule E reflètent également l'importance stratégique de l'électrique.

Lire aussi:

Les instances sportives l'ont bien compris, et c'est un projet de Supertourisme électrique qui semble prendre forme pour 2019, en course de support de la Formule E. L'introduction de cette série est proche d'être finalisée, et une annonce des détails précis du promoteur Formula E Holding Ltd pourrait être effectuée dès le mois d'octobre prochain.

Robin Frijns, Amlin Andretti Formula E Team

Une annonce qui va dans le sens des déclarations de Jean Todt, président de la FIA, auprès de Motorsport Network, lors de la manche de Formule E à Montréal. Le Français avait ainsi indiqué que que l'évolution des week-ends de Formule E devait être étudiée de près : "Clairement, nous voulons développer la compétition électrique", avait ainsi déclaré Todt. "Nous discutons et nous étudions l'introduction de voitures électriques d'autres catégories de sport automobile et je pense que ce serait une bonne idée d'introduire une deuxième course durant les week-ends [de Formule E]."

Quelle place pour ces courses ?

S'il n'est pas rentré dans les détails, Todt a admis que des plans pour des courses de support de la Formule E étaient en cours de discussions. "Je pense qu'il y a de la place pour peut-être introduire une discipline différente en tant que course de support", a-t-il ajouté. "C'est quelque chose à quoi nous pensons."

Tesla Model S EGT

Reste désormais deux inconnues à préciser. Celle de l'ouverture ou non à la concurrence, et de fait, un championnat monomarque ou impliquant plusieurs constructeurs, et la place que pourrait prendre cette course de support dans les très chargés week-ends de Formule E.

Lire aussi:

Autre détail non négligeable à prendre en compte : le temps de recharge des voitures électriques. Celui-ci implique qu'il sera difficile d'obtenir des longueurs de séances adéquates, et des distances de course calées entre les épreuves existantes de Formule E. Cette saison, la Formule E a présenté les prototypes Roborace et des voitures de développement lors des creux de trois heures entre les qualifications et les courses. 

Model S EGT

La Formule E fait étape à New York !

 
Source: Motorsport.com