Le mortalité sur les routes recule de 2,8%.

Le mois de juin fut mauvais, celui de juillet est un peu meilleur. En effet, la mortalité sur les routes de France a reculé de 2,8% le mois dernier, avec 346 décès, soit 10 victimes de moins par rapport à juillet 2016. 

L'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ou plus simplement ONISR) indique cependant que les 5121 accidents corporels constatés représentent une hausse de 0,8%. Cela est heureusement sans incidence négative sur le nombre de personnes hospitalisées, qui recule de 6,1% (2589 individus).

Lire aussi :

Malgré ce bon mois de juillet, l'année 2017 reste dans le rouge avec une hausse de la mortalité de 2,6% depuis janvier. Un chiffre fait particulièrement tache : les 21% d'augmentation de la mortalité des cyclistes sur 12 mois glissants.

La Sécurité routière appelle évidement à la plus grande prudence pour la fin du mois d'août, et demande aux automobilistes de respecter quelques consignes de base (faire des pauses toutes les deux heures, attacher sa ceinture et vérifier que les autres passagers en ont fait de même, ne pas téléphoner au volant, respecter les limitations de vitesse, ne pas se fixer d'horaire d'arrivée pour éviter de se presser dans les derniers kilomètres et enfin s'arrêter en cas de fatigue). Elle rappelle en outre que les forces de l'ordre restent mobilisées autour des routes.

Lire aussi :