Toutes les voitures neuves bientôt sujettes au malus écologique ?

Selon les informations du journal Le Parisien, le gouvernement est en train de revoir les seuils concernant le malus écologique. Actuellement, les acheteurs d’un véhicule neuf devaient payer un malus, si leur véhicule émet ou dépasse le seuil de 127 grammes de CO2 par kilomètre. Le montant de ce malus augmente en fonction des émissions en CO2, et grimpe jusqu’à 10'000 euros si un véhicule rejette 191 gCO2/km, ou plus.

Lire aussi:

Le niveau moyen des émissions de CO2 des véhicules neufs en France s’élève en 2016 à 110 gCO2/km. De nombreux Français échappent donc au malus écologique. Cependant, ça risque de ne pas durer longtemps !

Tout d’abord, le seuil de 127 gCO2/km serait abaissé à 122 gCO2/km. Cerise sur le gâteau, un nouveau seuil serait créé : les véhicules émettant entre 95 et 122 gCO2/km seront aussi taxés ! Si ce projet entre en vigueur, la totalité des véhicules neufs seront concernés par ce nouveau seuil. Ainsi, un véhicule neuf, aussi peu polluant soit-il, sera taxé. Les acheteurs devront donc s’acquitter de quelques dizaines voire de quelques centaines d’euros en plus du prix d’achat.

De par cette nouvelle mesure, le gouvernement souhaite renflouer les caisses en collectant 100 millions d’euros par an. Cette somme serait réinjectée dans l’automobile en finançant notamment la prime à la casse ainsi que les différents bonus dont le coût s’élève à 350 millions d’euros par an.  

Lire aussi:

Source: Le Parisien