Des rappels à la pelle.

Un nouveau coup dur pour le constructeur de Wolfsburg. Après les nombreux rappels dans le cadre de l’affaire du dieselgate, Volkswagen est contraint une nouvelle fois de rappeler 281'000 voitures aux États-Unis.

Ce rappel ne concerne uniquement que les Passat ainsi que les Passat CC produites entre 2006 et 2010 (pour la Passat) et entre 2009 et 2016 (pour la Passat CC). Ces véhicules ont déjà fait l’objet d’un rappel en Chine suite à la plainte de certains clients. En Europe cependant, les véhicules précédemment cités ne semblent pas touchés par cette affaire.

2017 Volkswagen Passat

Vous aimerez aussi:

Le problème vient de la pompe à essence et plus précisément, de son système d’alimentation électrique. Cette alimentation électrique est défaillante, ce qui entraine l’arrêt de la pompe à essence et le calage du moteur. Volkswagen précise dans un communiqué que ce problème peut malheureusement causer des accidents et qu’il va de facto remplacer toutes les pompes à essence des 281'000 voitures concernées. Cerise sur le gâteau, les pompes à essence de remplacement ne sont pas encore disponibles, Volkswagen devra rapidement les produire ou passer commande chez un fabricant.

Afin de vous rafraîchir la mémoire, Volkswagen a rappelé en juillet dernier près de 766'000 véhicules suite à des problèmes de freinage. Plusieurs millions de Volkswagen devront également passer par la case atelier suite à l’affaire du dieselgate. Décidément, ces dernières années sont très moroses pour le constructeur allemand...

Vous aimerez aussi:

2016 Volkswagen Passat V6 SEL Premium: Review