La production devrait être limitée.

BMW est activement en train de préparer une version plus véloce de sa M2. Actuellement, la petite compacte sportive bavaroise développe 370 chevaux, une donnée intéressante qui lui offre des performances assez remarquables, mais qui ne peuvent lutter face à celles de la nouvelle Audi RS 3 et à celles de la future Mercedes-AMG A 45 prévue en fin d'année prochaine. De ce fait, la petite M2 va subir le même traitement que sa grande sœur, la M4, avec une hausse de la puissance et l'arrivée de quelques composants sportifs spécifiques.

2018 BMW M2 CS screenshot from spy video
2018 BMW M2 CS screenshot from spy video

Même si aujourd'hui nous ne disposons pas de toutes les informations nécessaires, nous apprenons par certains confrères de la presse européenne, que cette BMW M2 spécifique pourrait être commandée dès le mois de janvier 2018. Sa présentation ne devrait donc plus tarder, on peut tabler éventuellement sur une révélation à l'occasion du prochain Salon de Francfort. Sa production devrait quant à elle être limitée à seulement 1000 unités. Les livraisons pourraient intervenir au mois de mars 2018.

Le calendrier semble donc s'éclaircir, mais quelques doutes subsistent, notamment au niveau du nom de la voiture. Si la BMW M4 est complétée des trois lettres "GTS", pour la M2 cela pourrait être différent. Deux appellations semblent tenir la corde : "CS" et "Compétition". Cependant, la première semble être la plus plausible, étant donné que la seconde est plutôt assimilée à un pack optionnel spécifique chez BMW. Précisons également qu'une version GTS, encore plus puissante que la CS, n'est pas à exclure.

Lire aussi:

Et le moteur dans tout ça ? Il n'y a plus vraiment de doute, d'autant plus que nous connaissons d'ores et déjà son nom de code en interne : F87CS. Il s'agira donc du même moteur que la BMW M2 actuelle, c'est-à-dire un bloc six cylindres Turbo de 3,0 litres, mais avec un gain de 35 chevaux supplémentaires portant la puissance à 405 chevaux. Cela soulève donc indirectement une autre inconnue : quelle transmission peut compléter le moteur ? À l'heure actuelle, l'hypothèse de voir une boîte manuelle aux côtés de ce six cylindres ne semble pas écarté, d'autant plus qu'un mulet équipée de cette transmission a déjà été aperçu aux États-Unis.

Source : motor.es

La BMW M2 CS 2018 sur le Nürburgring