Il s'agit du tout premier véhicule à hydrogène de la marque à passer au stade de la commercialisation.

À l’occasion du salon automobile de Francfort, le constructeur à l’étoile va officialiser le Mercedes GLC F-Cell. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un SUV alimenté par une pile à combustible, autrement dit, il roule à l’hydrogène.

Il s’agit du tout premier SUV à hydrogène de la marque. Il sera commercialisé sous forme d’une petite série. Il faut préciser que l’hydrogène n’arrive toujours pas à percer en France, la faute notamment au nombre de stations encore trop faible.

Lire aussi:

2018 Mercedes GLC F-Cell preview
2018 Mercedes GLC F-Cell preview

Le Mercedes GLC F-Cell dispose d’une pile à combustible à la place d’un moteur thermique. Les deux réservoirs d’hydrogène sont disposés au niveau du canal de servitude (que l’on appelle également canal de transmission) tandis que le moteur électrique est placé au niveau du train arrière (ce qui fait du Mercedes GLC F-Cell une propulsion). Ce SUV à hydrogène a la particularité de disposer d’une batterie lithium-ion qui peut être rechargée via une source externe.

Le Mercedes GLC F-Cell peut faire le plein d’hydrogène en seulement trois petites minutes (à 700 bars), ce qui est très proche voire similaire à une voiture thermique. Concernant l’autonomie, Mercedes annonce 500 km ; 450 km grâce aux réservoirs à hydrogène et 50 km grâce à la batterie lithium-ion. Nous en saurons plus à propos de cette nouveauté lors de sa présentation le 12 septembre à Francfort.

Vous aimerez aussi:

Mercedes GLC F-Cell développement