La résistance des syndicats et les divergences au sein du groupe ont amené à cette décision.

Quoi que l'on dise, le groupe Volkswagen cherche à faire des économies en vue des innombrables amendes à venir suite au dieselgate. Les prestigieux programmes en compétition disparaissent au fur et à mesure pour des projets moins ambitieux ou bien davantage tournés vers l'avenir. Mais cela ne s'arrête pas là. En effet, Ducati, la marque de moto italienne sous le giron d'Audi, membre également du groupe Volkswagen, est depuis plusieurs mois en vente. Estimé à 1,5 milliards de dollars, Ducati bénéficie encore d'une valeur marchande assez élevée, mais visiblement, au sein du groupe Volkswagen, les désaccords semblent nombreux.

Lire aussi :

En effet, la vente effective de Ducati doit être approuvée par le conseil de surveillance du groupe Volkswagen. Or, 20 sièges sont occupés par les syndicaux (soit 50% des membres du conseil) qui refusent catégoriquement la vente du constructeur italien. Le groupe Volkswagen vient de demander à la banque d'investissements américaine Evercore, de suspendre toutes actions liées à la recherche de nouveaux repreneurs. Selon les plans initiaux du groupe, un acquéreur devait être sélectionné dès le mois d'octobre pour une vente effective d'ici la fin de l'année.

Outre le problème du conseil de surveillance, il semblerait qu'il y ait également quelques soucis entre les directions internes, c'est-à-dire celles d'Audi et de Volkswagen. Les deux partis ne seraient pas sur les mêmes longueurs d'ondes, d'autant plus qu'Audi est actuellement en pleine restructuration de sa direction, ce qui retarde encore un peu plus la décision de vendre ou non Ducati.

Lire aussi :

De ce fait, pour le moment, le groupe Volkswagen a purement et simplement décidé de suspendre la vente de Ducati. Il pourrait s'agir également d'un excellent support pour le groupe Volkswagen qui, comme nous le savons, est en train peu à peu d'électrifier ses gammes. Les deux roues ne sont pas encore vraiment concernées par ce phénomène, mais Volkswagen pourrait anticiper et pourquoi pas se servir de Ducati pour conquérir un nouveau marché. Il s'agit peut-être d'un outrage pour les fans de la marque, mais c'est une hypothèse à ne certainement pas mettre de côté.

Source : Reuthers